DERNIERE MINUTE

Philadelphie, berceau de la démocratie américaine... et du légendaire cheesesteak

Philadelphie, berceau de la démocratie américaine... et du légendaire cheesesteak
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

La compositrice-interprète Laetitia Shériff visite les Etats-Unis en quête de découvertes musicales, historiques et culturelles. C'est à Philadelphie en Pennsylvanie que l'histoire moderne des Etats-Unis a débuté. Rien d'étonnant donc à ce que la musicienne achève son périple en remontant aux racines de la construction du pays.

Philadelphie a accueilli les Pères fondateurs des Etats-Unis : c'est là qu'en 1776, ils ont signé la Déclaration d'indépendance et en 1787, la Constitution. "Quand on se promène dans Philly [comme on surnomme la ville], on peut sentir son importance historique," explique Laetitia Shériff. "Les rues sont idéales pour flâner, explorer des lieux emblématiques comme la maison de Betsy Ross, la créatrice du premier drapeau des Etats-Unis, et la charmante rue pavée de Elfreth's Alley," précise-t-elle.

Philadelphie est à l'avant-garde à bien des égards : Philly a disposé du premier hôpital, mais aussi du premier journal quotidien et des premiers théâtre, ordinateur et zoo du pays. Ce côté novateur s'explique par le maintien de l'esprit pionnier qui reste présent sur place depuis la fondation de cette cité par William Penn, un Quaker qui après avoir subi la persécution religieuse, voulait que la ville soit tolérante et propice à de nouvelles expériences. Son nom trouve son origine dans les termes de grec ancien "frère" (adelphos) et "aimé" (philos).

De nos jours, la tolérance et l'innovation restent les maîtres-mots de Philly, des attractions touristiques incontournables comme la Liberty Bell, un symbole de l'indépendance américaine, aux trésors initiés par les habitants eux-mêmes comme les Magic Gardens.

Le cheesesteak de Philly

Philly est connue pour sa Liberty Bell et les films de "Rocky", mais aussi pour son cheesesteak : il s'agit d'un long pain, de préférence dans sa version italienne Amoroso, garni de faux-filet de bœuf sauté et de fromage fondu. D'autres ingrédients peuvent s'y ajouter : des oignons frits, des champignons, du ketchup, de la moutarde et des piments doux ou forts.

Cette spécialité a été inventée en 1930 par Pat Olivieri, un vendeur de hot dogs. D'après la légende, c'est un chauffeur de taxi qui lui aurait demandé de lui préparer ce sandwich et qui après dégustation, lui aurait dit de renoncer aux hot dogs pour se concentrer sur les sandwichs à base de steak.

Aujourd'hui, le cheesesteak est devenu lui-même une attraction avec de nombreux établissements réputés et ouverts 24h sur 24 qui permettent déguster et comparer ses différentes versions.

La sélection de nos destinations préférées à Philadelphie

"Philadelphie a tout pour elle : une histoire emblématique et une vie culturelle et musicale intenses," fait remarquer Laetitia Shériff. "Nichée sur la côte Est des Etats-Unis, la ville a sa propre identité, elle ne demande qu'à être découverte," renchérit-elle.

Pour vous aider dans votre exploration, voici nos immanquables de Philadelphie :

1. Les Magic Gardens de Philadelphie ont été créés par Isaiah et Julia Zagar dans le cadre d'une initiative qui a pour objectif de revitaliser le quartier de South Street. En travaillant avec d'autres habitants, ils ont transformé cet espace en lieu d'expression pour les artistes, donnant l'impulsion de ce qu'on appelle la "Renaissance de South Street". Les Magic Gardens abritent de magnifiques mosa¨ïques réalisées à l'aide de tout un tas d'objets récupérés, un labyrinthe sculpté et des galeries et tout comme Laetitia Shériff, vous serez obligatoirement happés par l'énergie du lieu.

2. La Déclaration d'Indépendance et la Constitution des Etats-Unis ont été toutes deux signées dans le Independance Hall de Philadelphie. Ce monument historique est intimement lié à l'acte de naissance des Etats-Unis. On peut visiter le hall lui-même, mais aussi le Benjamin Franklin Museum et la mondialement célèbre Liberty Bell qui a été actionnée en son temps par les défenseurs de l'abolition de l'esclavage et du droit de vote des femmes.

3. Le MilkBoy Cafe est à la fois, un bar, un restaurant, une salle de concert, un studio d'enregistrement connu dans le monde entier et comme la musicienne française l'a découvert, le lieu tout trouvé pour se remettre du décalage horaire. Situé au coin de la 11ème rue et de Chestnut, le MilkBoy ouvre à 7h le matin et ne ferme ses portes qu'à l'issue du dernier concert tard dans la nuit. Son restaurant propose des plats pour tous les goûts et on peut y manger à toute heure.

4. Dans cette ville, tous les murs peuvent devenir supports d'expression. "J'adore les fresques immenses dans le centre," indique Laetitia Shériff. De fait, c'est le projet "Mural Arts Philadelphia" qui a transformé la ville en l'une des plus grandes galeries d'art à ciel ouvert au monde. Lancé en 1984, il est à l'origine de plus de 3600 fresques murales dont la réalisation a rassemblé artistes et habitants. N'hésitez pas à partir à leur découverte par vous-mêmes ou aux côtés d'un guide.

5. Le marché Reading Terminal Market a été fondé en 1893 et se situe dans un bâtiment qui est devenu un site historique national. Votre appétit sera certainement comblé lors de votre visite car vous aurez certainement du mal à faire votre choix dans la variété de produits alimentaires à la vente dont de la viande et de la volaille produites localement, des fruits de mer, du fromage et des pâtisseries.

Bande-son d'une ville

Nous avons établi une playlist inspirée par Philly pour accompagner votre visite :

• Le morceau idéal pour commencer, c'est bien sûr "Streets of Philadelphia" de Bruce Springsteen (1994) et écrit pour le film "Philadelphia" qui est sorti sur les écrans en 1993.

• Bill Haley and the Comets ont sorti "Rock Around the Clock" en 1954, l'un des albums les plus marquants de l'histoire du rock'n'roll.

• Les Clara Ward Singers se sont appuyés sur le succès de Clara Mae Ward en tant que chanteuse gospel et ont sorti un certain nombre de morceaux pop dont "Lean on Me" en 1972.

• Une ballade sentimentale du groupe R&B, Boyz II Men : "End of the Road" (1994) donne aussi une excellente opportunité de découvrir Philly en musique.

• Le tube de Sarah McLachlan "I Will Remember You" (1995) a été écrit par Séamus Egan, natif de Philadelphie.

• On peut aussi citer "Is This Love?" (2005) du groupe de rock indie originaire de Philadelphie, Clap Your Hands Say Yeah¨.

• Le thème de "Rocky" : "Gonna Fly Now" de Bill Conti est une autre chanson emblématique de la ville qui met à l'honneur les marches du Philadelphia Museum of Art.

• Aucun playlist dédié à Philadelphie ne serait complète sans un morceau du légendaire musicien de jazz John Coltrane comme "Psalm" (1964) issu de l'album "A Love Supreme".

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.