Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.

DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

The Brief from Brussels : le climat au centre du débat politique belge

The Brief from Brussels : le climat au centre du débat politique belge
Taille du texte Aa Aa

Les organisations environnementales maintiennent la mobilisation en Belgique. Depuis dimanche soir plusieurs ONG campent à quelques centaines de mètres du Parlement afin de pousser les élus à adopter avant les élections législatives du mois de mai une loi sur le climat. Pour ce faire il faut cependant amender la constitution. Pour la porte-parole de Greenpeace Belgique, Juliette Boulet, il n’y a pas de temps à perdre.

L’UE veut protéger ses infrastructures

Le Commissaire européen en charge du Budget demande à l'Union européenne de mettre son véto concernant les récents accords entre la Chine et l'Italie. Günther Oettinger dit être inquiet de voir des infrastructures stratégiques tomber entre les mains chinoises. Pour l'Allemand, de tels projets menacent l'autonomie et la souveraineté européennes. Rome a décidé de rejoindre le projet des nouvelles routes de la soie proposé par Pékin.

ExxonMobil au ban du Parlement européen ?

L'entreprise ExxonMobil pourrait perdre ses accès au Parlement européen. Le pétrolier américain ne s'est pas présenté lors d'une audition sur le changement climatique organisée par les eurodéputés. Officiellement l'entreprise soutient l'accord de Paris sur le climat mais elle est dans la ligne de mire des scientifiques, des académiciens et des organisations environnementales qui l'accusent de désinformation sur la question.

Le gaspillage du Manneken-Pis

Le Manneken-Pis, l'un des symboles de la ville de Bruxelles, ne fonctionnera plus avec de l'eau potable. Un technicien de la ville a réalisé que le monument consommait jusqu'à 2 500 litres d'eau par jour, soit la consommation de trois à quatre ménages. Pour le moment un bac a été installé mais à terme le Manneken-Pis devrait se soulager avec de l'eau en circuit fermé.