France : Loiseau, Griveaux et Mahjoubi quittent le gouvernement

France : Loiseau, Griveaux et Mahjoubi quittent le gouvernement
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Nathalie Loiseau, devenue tête de liste LREM pour les européennes de mai, a présenté sa démission mercredi matin. Benjamin Griveaux et Mounir Mahjoubi briguent tous deux l'investiture LREM pour mener les municipales de 2020 à Paris.

PUBLICITÉ

En France, le gouvernement va devoir remplacer Nathalie Loiseau, Benjamin Griveaux et Mounir Mahjoubi qui quittent le gouvernement, tous trois pour mener des batailles électorales. L'ex-ministre chargée des Affaires européennes, Natahalie Loiseau, a pris la tête de la liste LREM pour les élections européennes. Elle qui se définit comme "une engagée et une passionnée de l'Europe" veut "permettre aux Français d'avoir une Europe qui les protège mieux, qui soit respectée dans le monde".

L'ancien porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux et l'ex secrétaire d'Etat au Numérique Mounir Mahjoubi briguent tous deux l'investiture LREM pour mener les municipales de 2020 dans la capitale, un choix qui sera décidé en juin. Comme prévu par la Constitution, Emmanuel Macron a mis fin à leur fonction sur proposition du Premier ministre Edouard Philippe.

Plusieurs autres personnalités de la majorité briguent l'investiture LREM à Paris, dont les députés Cédric Villani et Hugues Renson, le sénateur Julien Bargeton et l'élue du IVe arrondissement Anne Lebreton.

Les favoris sont...

L'Elysée n'a pas encore indiqué les noms de leurs remplaçants, qui seront nommés d'ici lundi, date du prochain conseil des ministres. Probablement pas avant vendredi, après le retour d'Edouard Philippe du Qatar, selon des sources gouvernementales.

Parmi les favoris figurent Clément Beaune, conseiller Europe d'Emmanuel Macron, qui remplacerait Mme Loiseau. Pour le port-parole ont circulé les noms d'Emanuelle Wargon, Marc Fesneau et Gabriel Attal.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Erdogan reconnaît sa défaite aux élections municipales

La mairie de Belgrade prise d'assaut

Grèce : vers une victoire prévisible du parti au pouvoir et de l'abstention aux élections locales