DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le thriller émouvant Tosca de retour à l'Opéra Bastille

Le thriller émouvant Tosca de retour à l'Opéra Bastille
Taille du texte Aa Aa

Quatre morts en moins de trois heures : "Tosca" est l'un des thrillers les plus émouvants de l'opéra. Le chef d'œuvre de Puccini se produit à l'Opéra Bastille de Paris.

On retrouve Martina Serafin dans le rôle de l'héroïne tragique et Marcelo Puente interprétant l'amoureux passionné Cavaradossi.

"Puccini est vraiment en avance sur son temps parce qu'il sait parfaitement jouer avec les émotions, reconnaît la soprano Martina Serafin. Il y a des passages très cinématographiques, comme quand Scarpia dit "ouvrez la porte" pour qu'elle puisse entendre son amant être torturé, là l'orchestre commence, et il dit "plus fort, plus fort". C'est un moment digne d'un film."

Pour Dan Ettinger, le metteur en scène, "Puccini est le roi du vérisme et le vérisme est la réalité. Il écrit à propos de gens réels, parle d'endroits qui existent, de cultures réelles."

Quant à Marcelo Puente, c'est la multiplication des émotions qui le marque : "Drame, passion, trahison, politique, jalousie, intrigue, torture, tout est là, toutes les émotions humaines."

La colère d'une femme amoureuse avec une issue fatale. Tosca assassine le diabolique chef de la police Scarpia, personnage prêt à tout pour la conquérir.

Mais elle ne peut pas sauver son amour éternel Cavaradossi.

Martina Serafin conclut : "Puccini a offert la fin à Tosca. Il n'y a qu'elle qui chante. Quand je l'ai chanté aujourd'hui, j'ai presque pleuré parce que c'était trop fort quand le rideau noir tombe, c'est évident ce qui se passe, elle meurt, elle est dans une autre dimension, on la voit partir dans la lumière."