DERNIERE MINUTE

"Parasite", la lutte des classes revisitée

"Parasite", la lutte des classes revisitée
Taille du texte Aa Aa

Pour son septième long-métrage, Bong Joon-ho mêle avec virtuosité drame familial et comédie noire.

Le cinéaste coréen a présenté à Cannes "Parasite", qui fait partie des films en lice pour la Palme d'Or.

Deux ans après avoir divisé la Croisette avec "Okja", produit par Netflix, l'auteur dissèque ici la vie de deux foyers, d'un bout à l'autre de l'échelle sociale. Une lutte des classes à huis clos qui démarre par l'embauche d'un fils chez un couple aisé, première étape d'une infiltration qui tend un miroir sans concession à une société à deux vitesses.

Les spectateurs français pourront découvrir en salle "Parasite" dès le 5 juin.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.