Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.

DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Barcelone : Manuel Valls essuie un revers cuisant aux municipales

Barcelone : Manuel Valls essuie un revers cuisant aux municipales
Taille du texte Aa Aa

Il avait promis qu'il serait "la grande surprise" du scrutin à Barcelone, mais celle-ci n'aura finalement pas eu lieu. Manuel Valls, ancien premier ministre socialiste français, a été largement devancé lors des élections municipales qui avaient lieu en même temps que les européennes.

Avec environ 13% des voix, le parti libéral anti-indépendantiste n'arrive que 4ème... très loin derrière le parti indépendantiste d'Ernest Maragall.

Avec 21% des suffrages, le candidat de la Gauche républicaine de Catalogne va devoir former une coalition. Il devrait ainsi devenir le premier maire indépendantiste de la capitale catalane.

La maire sortante de gauche radicale, Ada Colau, arrive juste derrière, en troisième position. Il ne lui aura manqué que 5000 voix pour rester maire de Barcelone.

A la suite de son échec aux primaire socialistes pour la dernière présidentielle en France, Manuel Valls s'était d'abord rallié au président Macron avant de tenter sa chance en Espagne.

Fils d'un père catalan, l'ancien premier ministre avait multiplié les meetings et mené campagne contre les indépendantistes depuis septembre dernier. Un pari risqué pour un résultat "très éloigné de [ses] attentes".