Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Michael Bublé veut "vivre l'instant présent"

Michael Bublé veut "vivre l'instant présent"
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Avec plus de soixante millions d'albums vendus et de nombreuses récompenses à son actif, le roi du swing Michael Bublé est de retour sur scène à l'occasion d'une tournée mondiale. Nous le rencontrons à Birmingham où il a une nouvelle fois, ravi son public.

Sa voix unique de crooner lui a offert quatre Grammy Awards et des salles combles dans le monde entier : le roi du swing, du jazz et de la pop Michael Bublé.

Avec soixante millions d'albums vendus à son actif, le chanteur canadien crée un lien avec son public comme nul autre artiste. Il l'a une nouvelle fois montré à Birmingham dans le cadre d'une tournée mondiale très attendue.

Michael Bublé évoque son plaisir de monter sur scène : "J'adore ça, j'adore la musique, j'adore le contact avec les gens, j'adore rire," confie-t-il. "Je suis né pour cela," renchérit la star. "C'est ce qui me donne de la joie et quand je suis sur scène, vous pouvez vous rendre compte que c'est là que je trouve le bonheur," assure-t-il.

"J'ai trouvé un alter ego plus cool et plus fort"

Michael Bublé évoque ensuite "les deux personnages" qu'il avait l'habitude de jouer : "D'un côté, il y avait l'ami, le fils, le père dans la vie privée et de l'autre, je devenais une sorte de héros sur scène. Je pense que j'ai trouvé un alter ego qui était un peu plus cool que moi, un peu plus fort, peut-être un peu plus distant," reconnaît-il.

"J'ai dû faire face à beaucoup de choses dans ma vie ; je dirais qu'à un moment donné, j'ai commencé à me sentir mieux dans ma peau et donc, ce personnage sur scène a commencé à se rapprocher de plus en plus du véritable Michael," estime le crooner.

Grand répertoire américain

En revisitant des chansons populaires américaines les plus célèbres du début du XXe siècle comme "My Funny Valentine", Michael Bublé s'est fait une place parmi les plus grands interprètes. C'est par l'intermédiaire de son grand-père que le jeune Michael a découvert le Great American Songbook (Grand répertoire américain).

"Je m'étonne souvent que d'autres personnes ne soient pas aussi attirées que moi par ce répertoire car il est tellement bon," s'enthousiasme-t-il.

"Il y a beaucoup de chansons qui parlent d'amour, de désir, de peine de cœur et de sexe : ce sont des choses que nous pouvons tous comprendre et c'est pour cela que 100 ans plus tard, elles sont toujours pertinentes et donc, j'adore l'idée de pouvoir prendre une chanson et de la revisiter," se félicite-t-il.

Compositeur-interprète

L'artiste aux multiples facettes écrit aussi ses propres chansons comme son tube de 2009 : "Haven't met you yet".

"Quand je regarde en arrière, je suis de plus en plus fier d'avoir écrit beaucoup de chansons vraiment belles," se dit Michael Bublé.

"C'est étrange de penser au passé et d'écouter "Home", "Haven't met you yet", "Everything" ou "Lost" : quand je les écoute aujourd'hui, cela me renvoie immédiatement là où j'étais à l'époque et c'est comme si j'étais une autre personne, c'est une autre période de ma vie," fait-il remarquer.

"Dans ma vie, je sais que je suis passé par des moments très durs et cela me permet d'encore mieux apprécier les choses quand je suis dans une bonne période," avoue-t-il.

"Je crois que pour profiter de la vie, il faut notamment essayer de vivre l'instant présent et de le faire avec bienveillance et intégrité," conclut l'élégant quadragénaire.

Michael Bublé se produit tout au long de l'année dans le cadre de cette tournée qui s'achève le 10 novembre à Munich.