PUBLICITÉ

Coup d'envoi du mondial de football féminin pour un mois en France

Coup d'envoi du mondial de football féminin pour un mois en France
Tous droits réservés REUTERS/ GONZALO FUENTES
Tous droits réservés REUTERS/ GONZALO FUENTES
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

La Coupe du monde féminine est en France pour un mois, les joueuses de Corine Diacre rêvent qu'elle y reste. Les Bleues affrontent la Corée du Sud ce soir en match d'ouverture.

PUBLICITÉ

Dernier préparatifs avant le coup d’envoi ce vendredi soir de la coupe du monde féminine de football. Les 24 meilleures équipes de la planète vont s’affronter pendant un mois dans l’Hexagone. Les Bleues rêvent d’ailleurs d’imiter les garçons en gardant la coupe à la maison. Les joueuses de Corinne Diacre affrontent ce soir la Corée du Sud au parc des Princes en match d’ouverture et font partie des prétendantes sérieuses au titre. 

 Elles trouveront peut-être sur leur route les Américaines, triples championnes du monde, et favorites pour cette 8ème édition de la compétition. Les Japonaises et les Allemandes joueront elles aussi certainement les premiers rôles.

Le mondial des records

L’engouement pour le football féminin n’a dans tous les cas jamais aussi grand. On compte 20 millions de femmes licenciées à travers le monde et plus de 200 diffuseurs retransmettront les matchs au moins 1 milliard de téléspectateurs attendus. Côté billetterie, le pari est lui aussi en passe d’être réussi. de. Près d’un million de tickets ont été vendus par la FIFA et une bonne dizaine de matchs affichent déjà complet. L’ambiance promet d’être donc au rendez-vous pendant un mois jusqu’à la finale prévue le 7 juillet prochain au Grand stade de Lyon. 

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Super League contre UEFA : quels sont les impacts de l'arrêt de la Cour de justice de l'UE ?

Football/Espagne : les joueuses professionnelles mettent fin à leur grève

Foot : les 23 championnes du monde refusent de jouer pour l'Espagne après le baiser forcé