DERNIERE MINUTE

Solitaire du Figaro: Péron vainqueur d'étape, Richomme vainqueur de la 50e édition

Le skipper Yoann Richomme en liesse après avoir remporté la 50e édition de la Solitaire du Figaro après la 4e et dernière étape, le 26 juin 2019 à Dieppe
Le skipper Yoann Richomme en liesse après avoir remporté la 50e édition de la Solitaire du Figaro après la 4e et dernière étape, le 26 juin 2019 à Dieppe -
Tous droits réservés
JEAN-FRANCOIS MONIER
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Eric Péron (French Touch) a remporté mercredi à Dieppe la 4e et dernière étape de la Solitaire du Figaro devant Yoann Richomme (Hellowork – Groupe Télégramme), grand vainqueur au classement général d’une 50e édition riche en rebondissements.

Péron a coupé la ligne après 3 jours 19 heures et 59 minutes pour boucler les 500 milles (926 km) entre Roscoff et Dieppe, devant Armel Le Cléac’h (Banque Populaire) et Corentin Douguet (NF Habitat).

Au pied du podium de l‘étape, Richomme est monté sur la plus haute marche de la Solitaire du Figaro pour la deuxième fois de sa carrière, après avoir déjà remporté la renommée course au large en 2016.

Le marin de 35 ans s’impose avec un temps cumulé de 14 jours 2 h et 20 min et une avance de 1 h 13 min sur Gildas Mahé (Breizh Cola Equi Thé), 5e à Dieppe.

Richomme, qui visait une place dans les 10 premiers lors de cette édition, est le 13e marin dans l’histoire de la course à signer un doublé.

La 50e édition, qui se jouait sur des tout nouveaux bateaux, les Figaro Bénéteau 3, capables de voler grâce à leur foil, avait attiré 47 marins, dont certains parmi les meilleurs marins du monde, revenus spécialement comme Loïck Peyron ou Michel Desjoyeaux.

La course a connu un lot exceptionnel d’imprévus, tant la météo a été surprenante, rendant les fichiers météo embarqués par les skippers rapidement obsolètes.

La flotte a dû affronter toutes sortes de conditions mais a dû surtout naviguer dans l’ensemble avec très peu de vent. Les différentes options prises par chacun ont donné des écarts de temps entre concurrents impressionnants. Lors de la 3e étape, le trio de tête est arrivé avec 8 heures d’avance sur le reste de la flotte.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2019 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2019 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.
Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.