EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Hong Kong : retrait du texte controversé sur les extraditions

Hong Kong : retrait du texte controversé sur les extraditions
Tous droits réservés 
Par Olivier Peguy
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La cheffe de l'exécutif de Hong Kong annonce le retrait définitif du projet de loi sur les extraditions vers la Chine. Ce texte controversé est à l'origine du mouvement de contestation actuel.

PUBLICITÉ

A Hong Kong, la cheffe de l'exécutif a annoncé ce mercredi le retrait pur et simple du projet de loi sur les extraditions vers la Chine.

Ce texte controversé a été le déclencheur de la contestation qui agite le territoire depuis le mois de juin.

Pour faire cette annonce, Carrie Lam a adopté un ton plus conciliant que lors de ses dernières prises de parole.

Elle se dit ouverte au dialogue, tout en appelant à la fin des violences.

Quel que soit le mécontentement de de la population vis-à-vis du gouvernement ou de la société, la violence ne permet pas de régler les problèmes.
Notre priorité absolue désormais est de mettre fin aux violences, de préserver l'Etat de droit et de restaurer l'ordre et la sécurité dans la société.
Le gouvernement s'attaquera sévèrement à la violence et aux actions illégales.
Carrie Lam
Cheffe de l'exécutif hongkongais

Est-ce que cette annonce suffira à apaiser les tensions ?

Pas sûr, tant les revendications des manifestants ont aujourd'hui largement dépassé le simple retrait de ce texte sur les extraditions.

Par milliers, les protestataires expriment dans les rues leur attachement à certaine forme de démocratie, qu'ils estiment en danger. Et de dénoncer l'influence croissante des autorités chinoises sur ce territoire.

Ce mouvement de contestation est le plus important depuis la rétrocession de Hong Kong à la Chine en 1997.

- avec agences -

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Vladimir Poutine salue le chiffre d'affaires record des échanges commerciaux entre la Russie et la Chine

Vladimir Poutine est arrivé en Chine

Pékin et Washington doivent être "des partenaires, pas des rivaux" affirme Xi à Blinken