Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Les grands dirigeants internationaux réunis au sommet des multinationales à Qingdao

Les grands dirigeants internationaux réunis au sommet des multinationales à Qingdao
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Les dirigeants et les cadres des 500 plus grandes entreprises mondiales se réuniront en octobre prochain à l’occasion du premier sommet annuel des multinationales de Qingdao.

Organisé par le Ministère du Commerce chinois et le gouvernement de la province de Shandong avec le soutien de la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement, cet événement rassemblera les protagonistes des multinationales ainsi que des figures clés du monde politique et académique.

Organisé au cœur de la ville côtière de Qingdao, au sud-est de la province de Shandong, le sommet se déroulera les 19 et 20 octobre prochains, coïncidant avec le 70ème anniversaire de la création de la République populaire de Chine.

Lors d’une conférence de presse le 21 août dernier, le vice-ministre du Commerce, Keming Qian, a dévoilé le programme de la réunion, qui visera à promouvoir l’ouverture de la nation vis-à-vis du commerce international ainsi que le renforcement de la coopération.

« La Chine va multiplier les opportunités d’investissement auprès des multinationales et renforcer la stabilité, l’équité, la transparence et la prévisibilité du contexte autour des investissements », a-t-il déclaré.

M. Qian a expliqué que cet événement fait partie d’un plan mis en œuvre conformément à la volonté du président Xi Jinping « d’organiser une grande rencontre et de dynamiser la ville » à la suite du sommet de l’Organisation de Coopération de Shanghai qui s’est tenu à Qingdao en juin 2018.

Le président, Xi Jinping, n’a cessé de souligner l’importance de mettre en place une plateforme pour faciliter le dialogue entre la Chine et les entreprises internationales. 490 des 500 plus grands groupes mondiaux ont investi en Chine, et les entreprises chinoises, elles aussi, ont relevé les défis de la mondialisation et profitent désormais de ses avantages. La liste des 500 plus grandes multinationales du magazine Fortune comporte actuellement 119 sociétés issues de l’Empire du Milieu.

Cette réunion sera également l’occasion de promouvoir les villes et provinces chinoises : des centres d’excellence et des potentiels sites d’investissement qui offrent également un personnel hautement qualifié.

Parmi les sujets à l’ordre du jour de ce sommet figurent le développement, la responsabilité et le management ainsi que tous les moyens à la disposition des entreprises pour échanger des idées et établir une confiance réciproque.

Une réunion à huis clos sera également organisée sur le thème de l’application de la loi sur les investissements étrangers. À l’initiative du ministère du Commerce, elle aura pour but d’évoquer les différentes dispositions législatives et réglementaires avec les dirigeants des multinationales présentes. D’autres sessions, elles aussi à huis clos, traiteront de la simplification des procédures douanières et de la protection de la propriété intellectuelle.

Plusieurs expositions, forums et séminaires se tiendront également en parallèle. Organisé avec l’appui du groupe Forbes, le sommet des multinationales de Qingdao mettra en lumière les grands dirigeants des sociétés internationales chinoises lors d’une cérémonie de remise de prix, tandis que certaines entreprises de la province de Shandong programmeront des forums pour discuter avec les participants des tendances du développement et des initiatives mutuellement bénéfiques.

De BP à Siemens en passant par Hewlett-Packard, nombreuses sont les entreprises à planifier des tournées et des événements promotionnels portant sur différents thèmes, notamment les dernières innovations des technologies de l’information, les nouvelles sources d’énergie, les équipements high-tech, les soins de santé, le tourisme commercial et la finance.

L’annonce de ce sommet a été particulièrement bien accueillie à l’échelle mondiale. Jusqu’ici, 188 grands dirigeants de multinationales étrangères – dont 49 des 500 plus grandes entreprises mondiales – ont fait part de leur intention d’assister à l’événement. Issus de 26 nations et régions différentes, ils rejoindront les leaders des 53 multinationales chinoises qui ont d’ores et déjà confirmé leur présence.

La vice-gouverneur de la province de Shandong, Airong Ren, a déclaré aux journalistes que ce sommet constituera l’occasion parfaite pour la province de s'ouvrir au commerce étranger, conformément au plan national, et de donner un nouvel élan aux nombreux projets de conversion énergétique dans la région.

« Les multinationales sont le moteur de la mondialisation économique et de l’investissement international ; le sommet mettra en avant l’ouverture de la Chine », a-t-elle affirmé. « L’occasion d’évoquer les problèmes des multinationales, de faire entendre leur voix, de partager leurs expériences et de proposer une nouvelle plateforme pour sonder les ressources des sociétés internationales. »

Au cœur de la nouvelle route de la soie et halte incontournable du nouveau corridor économique eurasien, Shandong représente pratiquement 10 % des revenus économiques de la Chine alors que plusieurs grandes multinationales, comme Haier, Tsingtao Beer, Inspur et Hisense, ont d’ores et déjà installé leurs bureaux dans la province. Connue pour ses investissements dans l’éducation et la technologie, la province compte 21 grands laboratoires nationaux, 303 incubateurs d’entreprises dans le domaine des sciences et des technologies, mais aussi plus de 8900 entreprises high-tech.

Qingdao, la plus grande ville de la province, devrait accueillir tous les ans le sommet, avec les nombreuses opportunités de développement et d’investissement qui en découlent. D’après Airong Ren : « Qingdao accélère sa mutation, elle qui a vocation à devenir une métropole ouverte, moderne, dynamique et élégante. »