DERNIERE MINUTE

Un eurodéputé hors du cadre

Un eurodéputé hors du cadre
Tous droits réservés
© European Union 2019 - Source : EP - Vincent VAN DOORNICK
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Il casse les stéréotypes de la bulle européenne. L'eurodéputé britannique d'origine somalienne, Magid Magid, est déjà une figure du Parlement. Après avoir conquis la scène nationale en devenant maire de Sheffield, il poursuit avec la même ardeur à l'échelle continentale. La politique n’est pourtant pas la vocation première de l’élu. Ce sont les circonstances qui l’ont poussé à rejoindre le Parlement européen. Lors des élections de mai dernier "j_'ai refusé que de croire que les prochains signataires de mon pays seraient des personnes comme Boris Johnson ou Nigel Farage et je me suis dit que nous, en tant qu'individus, nous étions plus nombreux et bien meilleurs_", explique-t-il.

Il veut faire de la politique migratoire l’une de ses priorités et bien sûr l’environnement. "Ce serait incroyable et j'adorerais que l'Union européenne pousse tous les Etats membres à en faire leur priorité lorsqu'il est question d'évaluer le budget pour lutter contre la crise climatique", précise le Britannique. Sur sa tenue vestimentaire, Magid Magid ne cherche pas à se différencier par provocation. "C'est important que les gens se voient à travers leurs politiciens, à travers leurs leaders. Regardez lorsque j'étais maire de Sheffield. J'étais exactement pareil, je n'ai pas changé, l'environnement a changé", répond Magid Magid. En délaissant le costume pour une tenue plus décontractée, casquette sur la tête, l’eurodéputé est loin de l'image traditionnelle du Parlement européen.

Brève de Bruxelles :

  • L’après mandat européen

A eux deux, les présidents du Conseil européen et de la Commission européenne, ont tenu la barre de l'UE pendant cinq ans. Avec la fin de leur mandat leur avenir politique va connaître des chemins différents. A 62 ans, Donald Tusk semble poursuivre son aventure européenne. Son parti en Pologne a fait de lui le candidat de la droite à la présidence du Parti populaire européen, la première force politique en Europe. L'ancien Premier ministre peut déjà compter sur le soutien de nombreux responsables. Jean-Claude Juncker, qui aura 65 ans en décembre, préfère lui se retirer de la vie publique. L'actuel président de la Commission européenne dit vouloir écrire un livre.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.