DERNIERE MINUTE

Chronique de l'espace : Luca Parmitano prend le commandement de l'ISS

Chronique de l'espace : Luca Parmitano prend le commandement de l'ISS
Tous droits réservés
ESA/NASA
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

L'astronaute de l'Agence spatiale européenne (ESA) Luca Parmitano est à bord de la Station spatiale internationale pour une durée de six mois dans le cadre de la mission Beyond. Il nous fait partager son quotidien par le biais de chroniques : dans celle-ci, il explique avoir pris le commandement de la Station et dit essayer de créer un environnement dans lequel les astronautes peuvent travailler plus facilement.

"Une première pour moi"

"Nous venons de vivre une semaine très intéressante même si les précédentes l'étaient également," fait remarquer Luca Parmitano.

"Le 2 octobre, j'ai pris le commandement de la Station et pour moi, c'est une première : même s'il s'agit de ma deuxième mission, je peux sentir le niveau de responsabilité que cela représente," confie-t-il.

"Un rôle de facilitateur"

"Assurer le commandement est un rôle que je prends très au sérieux : comme je l'ai toujours dit depuis que j'ai été désigné commandant de l'Expédition 61, je ne suis pas là pour donner des ordres, mais pour jouer un rôle de facilitateur," affirme-t-il.

"Mon idée, c'est de créer un environnement très ouvert où la communication est bonne afin que chacun puisse faire son travailavec le plus haut niveau de confiance et de capacitéet ce n'est pas une mission facile," reconnaît-il. "Cela demande de procéder à une vérification constante auprès de nos équipes sur Terre et de se coordonner avec l'équipage de la station pour déterminer quelles sont les meilleures options pour réaliser une tâche," dit-il.

Série de sorties extra-véhiculaires

"Nous avons été très occupés par les différentes tâches que nous devions réaliser," poursuit l'astronaute italien. "Dès que j'ai pris le commandement, nous avons entamé la préparation d'une série de sorties extra-véhiculaires pour changer de vieilles batteries : enlever les accumulateurs nickel-hydrogène pour les remplacer par de nouvelles batteries lithium-ion qui seront plus performantes pour alimenter la station dans les prochaines années," précise-t-il avant de conclure : "Donc, tout l'équipage a été très, très occupé par cette série de sorties sans précédent pour changer ces batteries."

Chronique réalisée en collaboration avec l'Agence spatiale européenne (ESA).

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.