DERNIERE MINUTE

Une innovation européenne améliore la détection de l'explosif TATP

Une innovation européenne améliore la détection de l'explosif TATP
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Le TATP, explosif souvent utilisé par les terroristes, est extrêmement dangereux à manipuler. Il est donc difficile de s'en servir pour entraîner les chiens policiers à sa détection ou vérifier la fiabilité des détecteurs dans des lieux bondés comme les aéroports. Des chercheurs européens ont développé une alternative sûre : un spray contenant du TATP. C'est ce que nous allons découvrir à l'aéroport de Bruxelles-Zaventem.

Sur place, la police est mobilisée pour s'assurer que tout le monde est en sécurité. Ses chiens peuvent repérer grâce à leur flair, la moindre quantité d'explosifs.

"C'est très facile de les entraîner, on peut leur apprendre à détecter différents types d'explosifs," fait remarquer Rony Vandaele, directeur de l'unité canine au sein de la Police fédérale belge. "Et ils sont très efficaces dans la manière dont ils travaillent et dans leur rapidité d'action : on ne peut pas les remplacer par des robots, ils n'arrivent pas à faire la même chose en si peu de temps," souligne-t-il.

Fiabilité du flair

À l'entraînement, des bagages sont aspergés d'une solution contenant du TATP, le produit chimique souvent utilisé lors d'attentats suicides comme celui commis à l'aéroport de Bruxelles il y a trois ans.

Les chiens policiers détectent les sacs suspects de manière fiable. "C'est du vrai TATP, mais en très petite quantité," précise Rony Vandaele avant d'ajouter : "Donc c'est une méthode très utile et sûre pour entraîner les chiens et garantir qu'ils puissent bien identifier les kamikazes qui veulent commettre des attaques dans l'espace public."

Ce spray est fabriqué au Centre commun de recherche de la Commission européenne à Geel (Belgique) grâce à un équipement de pointe dans des laboratoires placés sous haute sécurité.

Les autorités des pays européens utilisent cet outil pour s'assurer que leurs méthodes de détection respectent les normes européennes.

"Le principal ingrédient de ce spray, c'est l'isopropanol," indique Dimitris Kyprianou, chimiste analyste au JRC de Geel. "Donc, on peut le transporter de manière sûre à chaque fois que l'on a besoin de l'utiliser : l'isopropanol s'évapore rapidement, du TATP se dépose sur la surface en très petite quantité, ce qui est sans danger pour la manipulation," affirme-t-il.

Vérifier les équipements

Cette solution fait partie d'un kit de test contenant des échantillons de différentes matières dangereuses qui est destiné aux agents de sûreté de l'aviation civile.

Ces derniers s'entraînent à l'utiliser en parallèle d'équipements comme des détecteurs électroniques que les passagers voient souvent aux points de contrôle des aéroports.

"Ils travaillent avec une technologie appelée spectrométrie de mobilité ionique [ndlr : IMS selon l'acronyme anglais] : ce qui facilite la détection d'infimes quantités d'explosifs," explique Gabriela Diaconu, spécialiste en chimie organique au JRC de Geel.

Le spray sert à former les personnels de sécurité. Il leur permet aussi de vérifier que leurs détecteurs repèrent la présence de TATP avec rapidité et fiabilité.

"Il est utile pour contrôler les instruments et vérifier qu'ils ont bien de hautes performances : c'est très simple à utiliser et sûr," renchérit Gabriela Diaconu.

"Renforcer la sécurité dans l'UE"

Un matériel d'analyse perfectionné contrôle la quantité précise et la pureté du TATP qui se trouve dans les sprays pour garantir la fiabilité et l'efficacité de cette nouvelle technologie.

"Cela procure aux autorités les outils nécessaires pour vérifier leur équipement et mieux travailler avec les chiens," insiste Bartel Meersman, directeur de l'unité Transports et Sécurité des frontières au JRC de Geel. "Nous travaillons à renforcer la sécurité dans l'Union européenne pour que les personnes qui veulent se rendre à un concert de rock ou prendre l'avion à l'aéroport puissent le faire en toute sécurité," dit-il.

Ce spray qui permet de ne plus employer de grandes quantités d'explosifs lors des entraînements renforce aussi la sécurité des chiens policiers et de leurs maîtres.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.