DERNIERE MINUTE

Piratage : WhatsApp porte plainte contre l'entreprise israélienne NSO Group

Piratage : WhatsApp porte plainte contre l'entreprise israélienne NSO Group
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

La messagerie WhatsApp passe à l’offensive. Elle vient de déposer plainte contre l’entreprise israélienne NSO group, spécialisée dans les logiciels d’espionnage.

WhatsApp l’accuse d’avoir contribué au piratage de 1400 appareils. Ce sont surtout des journalistes et des militants des droits de l’homme qui ont été ciblés principalement à Bahreïn, aux Emirats arabes unis et au Mexique.

La messagerie avait révélé en mai dernier qu’un logiciel malveillant avait exploité une faille de sécurité.

NSO Group est notamment connue pour son logiciel Pegasus, capable d’accéder aux données d’un smartphone et de prendre le contrôle de la caméra et du micro. L'entreprise se défend en affirmant mettre sa technologie uniquement à disposition de gouvernements.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.