DERNIERE MINUTE

Plongée au coeur de la biodiversité marine de Dubaï

Plongée au coeur de la biodiversité marine de Dubaï
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Pour ce nouvel épisode d'Adventures, notre reporter James O'Hagan a enfilé sa tenue de plongée pour explorer les fonds marins au large de Dubaï, aux Emirats Arabes Unis.

"Je me trouve à une heure et demie de Dubaï et je suis en compagnie de Michela Colella, du centre de plongée Divers Down, raconte James, sur le bateau les menant au spot de plongée. "Elle vient de m'aider à terminer ma formation PADI, et je m'apprête à plonger pour la première fois. Michela, qu'est-ce qu'on va voir ?"

"Nous allons atteindre une profondeur moyenne de 14 mètres, répond la directrice des opérations de Divers Down. On pourra voir des poissons-trompettes, des balistes, des poissons-clowns, des poissons-globes, des poissons-coffre, etc."

Michela Colella et James O'Hagan.

Même après avoir reçu la formation de base, il est préférable de plonger avec un moniteur pour se sentir en sécurité, prendre les bonnes habitudes et aller dans les meilleurs endroits

Lors de notre plongée, nous avons vu des coraux et une vie marine exceptionnelle, à 5 mètres seulement de la surface. À cette profondeur, la lumière est magnifique et l'oxygène dure bien plus longtemps qu'à 10 ou 15 mètres.

Ces récifs abritent de nombreuses espèces, comme des raies, des homards, des marionnettes tête d'or, des poissons-perroquets et bien d'autres.

Pour les plongeurs plus expérimentés, il y a des dizaines d'épaves et de récifs artificiels à explorer, chacun possédant une histoire et une biodiversité unique.

Sous l'eau, vous avez parfois l'impression de voler au ralenti dans un paysage extraterrestre. Sans vous en rendre compte, le temps passe, et il est déjà temps de revenir à la réalité ...

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.