DERNIERE MINUTE

Des financements astucieux pour accompagner la croissance des PME

Des financements astucieux pour accompagner la croissance des PME
Taille du texte Aa Aa

Réunir du capital pour démarrer ou booster son activité peut représenter un obstacle pour les petites et moyennes entreprises. Pour le contourner, des solutions existent. Un plan européen destiné à encourager l'investissement, par exemple, permet aux petites entreprises d'écrire un nouveau chapitre de leur histoire.

Parmi ses bénéficiaires, un éditeur de livres en ligne implanté à Berlin. Cette entreprise estime avoir trouver comment sélectionner les best-sellers de demain : elle s'appuie sur un algorithme pour déterminer de manière objective, selon elle, les histoires, les auteurs et les livres les plus populaires. Cette société appelée Inkitt a également développé une nouvelle application de lecture immersive.

Croissance fulgurante

Ali Albazaz, son fondateur et PDG, nous explique comment fonctionne son entreprise : "Les auteurs publient leur manuscrit sur Inkitt et les internautes peuvent les lire gratuitement dans un premier temps, puis nos modèles analysent leurs comportements de lecture pour identifier de potentiels best-sellers," précise-t-il avant d'ajouter : "Les meilleures histoires sont ensuite publiées sur notre application Galatea où au fil de la lecture, vous pouvez entendre des effets sonores et même les battements du cœur des personnages."

Inkitt a connu une croissance fulgurante. Elle a été financée par du capital-risque dont une partie a été soutenue par l'Union européenne. Une implication qui permet de réduire les risques pour l'investisseur privé.

"Cet accès au financement a été crucial," souligne Ali Albazaz. "Cela nous a aidés à atteindre deux millions d'utilisateurs, mais aussi un million d'utilisateurs en l'espace de dix mois pour Galatea qui est aujourd'hui l'application de divertissement à la croissance la plus rapide," se félicite-t-il.

"Cela nous aide à partager le risque"

Comme cet éditeur, plus d'un million de petites entreprises en Europe ont accédé à ce type de financement dans le cadre du plan d'investissement pour l'Europe. Quel est son intérêt pour les banques comme Investitionsbank Berlin (IBB) qui propose des services financiers dont du capital-risque aux entreprises de la région de Berlin ? Il incite les banques à prêter plus facilement selon Irene Schucht, représentante de l'établissement.

"Pour nous, en tant que banque de développement régional, cela nous aide et nous encourage à partager le risque," reconnaît-elle. "Depuis 2014, dans la région de Berlin, plus de 2000 entreprises ont bénéficié de ces fonds," indique-t-elle.

Comment les entrepreneurs peuvent-ils solliciter ce type de financement ? "C'est très simple," nous répond Irene Schucht. "Il vous suffit de contacter le réseau Entreprise Europe qui est implanté partout en Europe ou vous pouvez vous adresser à nous, la banque de développement régional à Berlin, et nous trouverons comment vous faire accéder sans lourdeur bureaucratique à des financements," souligne-t-elle.

La parole de l'expert

Irene Schucht dirige le service Stratégie et Produits à Investitionsbank Berlin. Cette banque de développement commercial propose une série de services financiers aux entreprises et start-up de la région de Berlin. Notre journaliste Paul Hackett a recueilli auprès d'elle, plus d'informations sur le plan d'investissement pour l'Europe et d'autres financements européens accordés dans ce cadre.

Paul Hackett, euronews :

"Dans quelle mesure le plan d'investissement pour l'Europe facilite-t-il l'octroi de prêts par les banques ?"

Irene Schucht, Investitionsbank Berlin :

"Il existe de nombreux programmes de promotion sur-mesure pour les start-up et les entreprises de petite taille ou bien innovantes qui combinent fonds privés, régionaux et européens. Investitionsbank Berlin propose déjà du refinancement sous la forme de prêts aux banques commerciales comme c'est le cas dans le programme "Berlin Innovativ". En intégrant une contre-garantie de 50% issue du programme InnovFin dans le cadre du plan d'investissement pour l'Europe, IBB est capable d'assumer 70% du risque de défaut. Cela encourage d'autres banques de Berlin à financer des entreprises innovantes et de nouvelles technologies sans nantissement et ainsi, à soutenir des projets qui sinon, pourraient sembler un peu trop risqué malgré un modèle économique convaincant."

Paul Hackett :

"Si je dirige une petite entreprise, comment puis-je accéder à ce type de financement ?"

Irene Schucht :

"La région de Berlin compte deux agences qui font office de premiers interlocuteurs pour les entreprises qui ont besoin d'assistance pour financer leurs projets. Le réseau Entreprise Europe Berlin-Brandenburg qui est hébergé par Berlin Partner for Business and Technology informe et conseille sur les programmes de financement de l'Union européenne et aide à établir des partenariats internationaux. Investitionsbank Berlin, la banque de développement régional, offre un accès à des financements directs et indirects en collaboration avec les banques commerciales. De plus, IBB gère plus de la moitié des Fonds structurels d’investissement européens pour Berlin via des instruments comme des subventions pour des projets dans la recherche et développement (Pro FIT), des micro-crédits et du capital-risque pour les start-up qui travaillent dans la création et les technologies."

Points-clés

  • L'objectif du plan d'investissement pour l'Europe lancé par la Commission européenne en 2014 avait pour ambition de mobiliser 315 milliards d'euros d'investissements supplémentaires. En octobre 2019, on estime que le plan a mobilisé 439,4 milliards d'euros, l'objectif étant d'atteindre 500 milliards en 2020.
  • Plus d'un million de start-up et de petites entreprises ont bénéficié selon les estimations, de cet accès facilité aux financements dans le cadre du plan.
  • Inkitt a reçu un investissement de capitaux propres de la part de Frontline Ventures, une société de capital-risque soutenu par les Fonds structurels d’investissement européens dans le cadre du plan d'investissement pour l'Europe et de InnovFin – Apports de fonds propres.
  • Les secteurs créatifs et culturels dans lesquels opère Inkitt contribuent de manière significative à l'économie de l'UE avec un chifffre d'affaires total estimé à 1500 milliards d'euros par an et emploient plus de 12 millions de personnes, soit 7,5% de la population active européenne.

Liens utiles

Plan d'investissement pour l'Europe

Résultats du plan d'investissement en Allemagne

Secteurs créatifs

Renforcer la compétitivité des secteurs créatifs et culturels pour générer la croissance et créer des emplois

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.