DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Luca Parmitano : une réparation "à cœur ouvert" dans l'espace

euronews_icons_loading
Luca Parmitano : une réparation "à cœur ouvert" dans l'espace
Taille du texte Aa Aa

L'astronaute de l'Agence spatiale européenne (ESA) Luca Parmitano est à bord de la Station spatiale internationale pour une durée de six mois dans le cadre de la mission Beyond. Il nous fait partager son quotidien par le biais de chroniques : dans celle-ci, il est aux côtés de son coéquipier Andrew Morgan, astronaute de la NASA, et évoque avec lui, une série de sorties extra-véhiculaires particulièrement ambitieuses.

Andrew Morgan, astronaute de la NASA :

"A l'extérieur de la station, actuellement, nous avons un instrument qui s'appelle le Spectromètre magnétique alpha et le système de contrôle thermique à bord de ce Spectromètre est en panne. Nous allons le réparer en effectuant une série de sorties dans l'espace."

Luca Parmitano, commandant de l'ISS :

"Nous allons ouvrir le système, couper les tubes existants. Exactement comme on le ferait pour une transplantation cardiaque. Ensuite, nous allons poser la nouvelle pompe - le nouveau cœur - avec les nouveaux tubes et les relier à ceux qui sont déjà en place. Puis mettre en route tout ce système de refroidissement que nous avons apporté.

En un sens, c'est une opération chirurgicale à cœur ouvert dans l'espace sur un système très complexe. \_Aujourd'hui, les spectromètres magnétiques sont difficiles à régler sur Terre, donc ce sera très intéressant de le faire dans l'espace, dans ces combinaisons !"_

Andrew Morgan :

"Oui, c'est clair. La moindre sortie dans l'espace est un défi à cause de l'encombrement de nos combinaisons et de la pressurisation à l'intérieur. Mais, oui, ces sorties auront un grand intérêt parce que nous avons dû développer quantité de nouveaux outils, et en voici seulement quelques-uns, car nous allons probablement emporter quatre ou cinq sacs de cette taille qui seront remplis d'outils ressemblant à ceux-là.

Et Luca, comme vous l'avez dit, c'est très similaire à une opération à cœur ouvert. Je ne suis pas chirurgien cardiaque, mais je suis médecin, donc je trouve qu'il y a des ressemblances intéressantes. Et l'une de mes tâches consistera à manipuler tous ces outils tandis que vous réaliserez la plupart des gestes de découpe et de manchonnage."

Chronique réalisée en collaboration avec l'Agence spatiale européenne (ESA).