DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Judo : le Grand Prix de Tel Aviv démarre fort

euronews_icons_loading
Judo : le Grand Prix de Tel Aviv démarre fort
Tous droits réservés  AP Photo/Ariel Schalit   -   Ariel Schalit
Taille du texte Aa Aa

De très nombreux fans israéliens étaient présents pour assister à l'ouverture de la tournée mondiale de judo, cuvée 2020, de l'IJF. Un stade plein à craquer pour une cérémonie spectaculaire, qui a vu la compétition officiellement lancée par Sylvan Adams, co-animateur du Grand Prix de Judo de Tel Aviv 2020.

Après les cérémonies place à la compétition avec Kaja Kajzer qui est notre femme du jour. La Slovène de 19 ans remporte pour la première fois l'or du Grand Prix ici à Tel Aviv, et elle le fait avec panache. La judokate a pratiqué un beau judo toute la journée, avant de s'élancer vers la finale pour affronter la française Hélène Receveaux. Elle s'est emparé de la première place grâce à un très beau Waza-ari. La jeune Judokate était imbattable aujourd'hui. Nous lui avons demandé quel est le secret de son succès.

"Peut-être le chocolat au petit déjeuner (Rires). Quand je suis venu ici, je n'étais pas très bien, ensuite j'ai dormi une heure et j'étais en forme. J'ai eu des combats très durs, mais je me sens bien comme ça."

Notre homme du jour est l'ancien champion du monde An Baul. En super forme lors de la finale, le Coréen met au sol par deux fois son adversaire kazakh, autant de Waza-ari, avec à la clé le Ippon victorieux. S'appuyant sur sa technique favorite, Seoi Nage, il s'empare de l'or.

" En préparation des Jeux Olympiques 2020 à Tokyo, je suis ravi d'avoir obtenu la médaille d'or lors de la première compétition de la saison. Je vais me préparer pour les prochaines échéances, les prendre une par une, afin de remporter l'or olympique".

La Japonaise Maeda Chishima n'a fait qu'une bouchée de la Coréenne Jeong dans la finale des -52kg. Elle a profité d'une attaque ratée de son adversaire pour prendre le dessus et remporter le tournoi. Elle a reçu la médaille des mains de Ron Huldai, maire de Tel Aviv .

En moins de 60kg, le coréen Kim Won Jin, remporte l'or après une spectaculaire projection sur son adversaire. Pas suffisant pour un Ippon mais de quoi rafler son sixième titre en Grand Prix.

Ayant récemment changé de catégorie de poids, passant de -52kg à -48kg, la Japonaise Tsunoda Natsumi était là pour prouver qu'elle a l'intention de s'imposer, en force s'il le faut. C'est chose faite avec une magnifique clé de bras.

Notre prise du jour a été réalisée par le régional de l'étape, Tal Flicker. Malgré sa troisième place en moins de 66 kg, il a fait le show pour ses fans. Comme avec cette belle technique aérienne lors des tours préliminaires.

Le médaillé de bronze des mondiaux 2017 a montré à quel point il maîtrise son sujet. Ippon imparable face à son adversaire ouzbek.

Dans un pays où le judo a le vent en poupe, Flicker a donné au public israélien ce qu'il était venu chercher : du très beau judo pour ce premier jour du tournoi.