PUBLICITÉ

La colère redouble au Liban

Anti-government protesters clash with the riot police during ongoing protests in Beirut, Lebanon, Wednesday, Jan. 22, 2020.
Anti-government protesters clash with the riot police during ongoing protests in Beirut, Lebanon, Wednesday, Jan. 22, 2020. Tous droits réservés AP Photo/Bilal HusseinBilal Hussein
Tous droits réservés AP Photo/Bilal Hussein
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Des heurts violents ont éclaté entre police et manifestants à la suite de la mise en place du gouvernement du nouveau Premier ministre Hassan Diab.

PUBLICITÉ

À Beyrouth, le face-à-face entre police et manifestants s'est terminé mercredi soir par un échange de tirs de pierres et de pétards en direction des forces anti-émeutes qui ont répliqué avec des canons à eau et des gaz lacrymogènes.

Selon un bilan de la Croix-rouge libanaise, les heurts ont fait au moins 22 blessés dont sept ont été hospitalisés.

La colère des manifestants a redoublé juste après la formation du nouveau Premier ministre Hassan Diab.

Les manifestants réclament depuis le 17 octobre le renouvellement complet de la classe politique qu'ils accusent de corruption alors que le nouveau chef du gouvernement demande qu'on lui accorde "un peu de temps".

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Frappe israélienne au Liban : le Hamas dénonce "l'assassinat" du n°2 de l'organisation

Le Liban commémore l'explosion au port de Beyrouth sans grand espoir de justice

L’Italie en passe de négocier un nouvel ajustement budgétaire avec l’Union européenne