PUBLICITÉ

Trois premiers cas du coronavirus en France

Trois premiers cas du coronavirus en France
Tous droits réservés Euronews
Tous droits réservés Euronews
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Deux individus sont hospitalisés à Paris, un troisième à Bordeaux. Ce sont les premiers cas connus du coronavirus en Europe.

PUBLICITÉ

Trois cas du coronavirus chinois ont été confirmés en France vendredi soir. Deux de ces patients sont hospitalisés à Paris, à l'hôpital Bichat, le troisième à Bordeaux. Il s'agit des premiers cas répertoriés en Europe. Les trois patients, dont deux au moins reviennent de Chine, ont été placés à l'isolement. Le coronavirus apparu en Chine dans la ville de Wuhan s'est propagé à d'autres pays d'Asie ainsi qu'aux États-Unis.

"Nous allons mettre tout en oeuvre aujourd'hui pour circonscrire cette épidémie, sachant qu'il est possible voire probable qu'il y ait d'autres cas notamment en Europe, a déclaré la ministre française de la santé Agnès Buzyn. Ce n'est pas parce qu'il n'y a pas d'autres cas repérés aujourd'hui qu'il n'y a pas d'autres cas qui circulent."

En Chine, Wuhan ressemble à une ville fantôme. La cité de 11 millions d'habitants est en quarantaine depuis jeudi. Il n'est plus possible d'en sortir ni d'y pénétrer. 450 médecins et membres du personnel médical de l'armée populaire de libération sont toutefois arrivés à Wuhan pour participer à la lutte contre l'épidémie.

"En fait, je ne panique pas, j'éviterai juste de sortir pour quelques jours, témoigne une habitante. Comme la ville est à l'isolement, on peut dire que la situation est assez sérieuse." "Nous devons mener notre routine, acheter de la nourriture" dit un homme.

Depuis décembre, le coronavirus a contaminé près de 1 300 personnes et fait 41 morts dans toute la Chine. La quasi totalité des victimes ont succombé à Wuhan ou dans sa province. Pour l'instant, l'OMS juge qu'il est trop tôt pour parler d'urgence de santé publique internationale

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Les Etats-Unis rejoignent l'Unesco, qu'ils avaient quittée sous Trump

La Russie poursuit son offensive dans le nord-est de l'Ukraine

Ching-te investi président de Taïwan