DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

La Commission européenne dessine son intelligence artificielle

euronews_icons_loading
La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen
La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen   -   Tous droits réservés  AP
Taille du texte Aa Aa

L'image n'est pas courante. La présidente de la Commission européenne est en conversation avec un robot. Ursula von der Leyen s'est rendue mardi auprès de l'Université flamande libre de Bruxelles et plus particulièrement dans son centre de recherche consacré à l'intelligence artificielle. Dans l'établissement près de 200 personnes travaillent sur des projets financés par l'UE.

Ce déplacement se déroule quelques heures avant la présentation ce mercredi de la stratégie de la Commission en matière de développement numérique. L’Allemande souhaite mettre en avant ce secteur mais aussi rassurer, "la technologie est neutre, elle dépend en fait de ce que l'on en fait", précise-t-elle.

Des entreprises à l’écoute

En matière de santé ou de transport l'intelligence artificielle annonce des transformations en profondeur. Mais elle représente aussi un risque pour la vie privée. L'Union européenne souhaite donc devenir le premier espace au monde à réguler ce secteur. Elle veut s'assurer que la sécurité, la transparence et l'éthique soient respectées. Ces réglementations auront alors des conséquences pour les entreprises technologiques. Dans ce contexte le déplacement en début de semaine du patron de Facebook, Mark Zuckerberg, auprès de la Commission européenne n'a rien de fortuit.