DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Le déconfinement s'accélère, la situation économique inquiète

euronews_icons_loading
Le déconfinement s'accélère, la situation économique inquiète
Tous droits réservés 
Taille du texte Aa Aa

Fermés depuis bientôt trois mois, les bars et restaurants vont enfin pouvoir rouvrir la semaine prochaine en France.

Déconfinement plus prudent en région parisienne

Le gouvernement a activé la seconde phase du déconfinement qui prévoit également la réouverture des musées, salles de spectacles, théâtres, lycées ou clubs de sport. Finie en outre l'interdiction de déplacement au-delà de 100 kilomètres, les Français pourront se rendre sur les plages qui rouvrent également.

Au vu du recul continu de l'épidémie, presque l'ensemble du territoire passe au vert, sauf la région parisienne, Guyane et Mayotte, où le virus circule davantage et où la levée des restrictions sera donc plus prudente : ainsi bars et restaurants ne pourront servir qu'en terrasses. Piscines, salles de sport et de spectacles resteront fermées, au moins jusqu'au 22 juin. La capitale a toutefois obtenu la réouverture des parcs et jardins. Enfin, le gouvernement français envisage de rouvrir ses frontières avec ses voisins européens dès le 15 juin.

Economie : appel à la solidarité après la pandémie

Au-delà de la crise sanitaire, c'est la situation de l'économie mondiale qui inquiète. Lors d'une visoconférence, qui a réuni une cinquantaine de dirigeants, le chef de l'ONU a défendu la suspension des dettes voire des mesures de réduction pour les pays les plus vulnérables.

Antonio Gutteres craint que la pandémie n'entraîne des niveaux historiques de famine et estime que plus d'un 1,5 milliard de personnes pourraient ne plus avoir de revenus, si aucune mesure n'est prise maintenant.

Royaume-Uni : léger assouplissement des restrictions

Le gouvernement britannique a annoncé un léger assouplissement des mesures de restriction. Désormais, jusqu'à six personnes, de différents foyers, pourront se réunir en extérieur dans un espace privatif :

"Pour le moment, comme vous le savez, les gens peuvent se rencontrer dans les parcs, mais pas dans les jardins privés. C'était une première mesure de précaution, mais nous savons que cela ne fait aucune différence au niveau des risques pour la santé. Nous allons donc autoriser les rencontres dans des jardins et d'autres espaces extérieurs privés."

Les Britanniques qui ont une nouvelle fois rendu hommage aux soignants. Une dixième semaine consécutive d'applaudissements, dans le pays le plus frappé d'Europe par le coronavirus avec près de 40 000 morts.