DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

L'UE rouvre ses frontières à 15 pays, dont la Chine sous condition mais pas aux Etats-Unis

euronews_icons_loading
via AP
via AP   -   Tous droits réservés  Piero Cruciatti/LaPresse Piero Cruciatti/LaPresse
Taille du texte Aa Aa

L’Union européenne rouvre ses frontières extérieures. Les voyages non-essentiels vers l’Europe seront possibles à partir de 14 pays dès le 1er juillet. La Chine est le 15e pays inscrit sur la liste mais les 27 attendent la réciprocité de Pékin pour les ressortissants de l'UE avant de donner leur feu vert.

Cette levée des restrictions se base sur des paramètres sanitaires uniquement. "Cette liste est basée sur des critères précis concernant le niveau d’infection, la capacité à contenir le virus et la capacité à empêcher les personnes potentiellement porteuses du virus de prendre l’avion pour l’Europe", insiste John Bruton, ancien ambassadeur de l’UE à Washington.

Cela n’a pas été fait sur un coin de table
John Bruton
ancien ambassadeur de l’UE à Washington

Il y a une absence notable sur cette liste celle des Etats-Unis. Certaines voix estiment que ce choix est la conséquence des relations difficiles avec le président américain, Donald Trump."Je ne crois pas qu’il y ait de sérieux doutes sur le cas des Etats-Unis concernant cette liste avec 125 000 morts et 2,5 millions de cas", juge l’ancien ambassadeur américain à Bruxelles Anthony Gardner.

Cette liste de pays dont la situation épidémiologique liée au Covid-19 est jugée suffisamment sûre pour la reprise des voyages, doit être actualisée toutes les deux semaines. Elle compte l'Algérie, l'Australie, le Canada, la Géorgie, le Japon, le Monténégro, le Maroc, la Nouvelle-Zélande, le Rwanda, la Serbie, la Corée du Sud, la Thaïlande, la Tunisie et l'Uruguay.