DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Serbie-Kosovo : peut-être l'ébauche d'un véritable dialogue

euronews_icons_loading
Serbie-Kosovo : peut-être l'ébauche d'un véritable dialogue
Tous droits réservés  AFP
Taille du texte Aa Aa

Des années d'impasse et peut-être enfin le début d'un dialogue sincère… Vendredi, c'est en visioconférence avec Angela Merkel et Emmanuel Macron notamment que le président serbe et le Premier ministre kosovar avaient renoué le fil du dialogue. Ce dimanche, il s'est poursuivi sous les auspices de l'Union européenne et une rencontre en face-à-face a même été annoncée entre Aleksandar Vuvic et Avdullah Hoti. Un bond de géant entre la Serbie et son ancienne province.

« À l'issue de la réunion d'aujourd'hui, nous nous sommes mis d'accord sur les principaux éléments du processus, explique le représentant européen en charge du dossier, Miroslav Lajčák. Nous nous sommes aussi mis d'accord sur l'agenda de la prochaine réunion qui se tiendra physiquement à Bruxelles ce jeudi. »

L'Union européenne pousse pour une reconnaissance mutuelle et une normalisation des relations entre Belgrade et Pristina.

« Cette tâche va nécessiter du courage politique des deux côtés, nécessiter aussi un engagement dans un esprit de compromis et de pragmatisme », a insisté ce dimanche le chef de la diplomatie européenne Josep Borell.

Le président serbe ira-t-il jusqu'à reconnaître l'indépendance du Kosovo, proclamée en 2008 ? Jusqu'ici, Belgrade s'y est toujours refusé, or cette question est un obstacle majeur sur la voie de l'adhésion serbe à l'Union européenne.

Plus de 20 ans après la guerre entre les forces serbes et la guérilla indépendantiste, le Kosovo est reconnu en tant que pays par 22 des 27 membres de l'UE.

Le dialogue sous l'égide de l'Europe, entamé en 2011, a donné lieu à une trentaine d'accords mais la plupart n'ont pas été respectés.