EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Covid-19 : trois camps de migrants placés en confinement total en Grèce

Covid-19 : trois camps de migrants placés en confinement total en Grèce
Tous droits réservés Euronews
Tous droits réservés Euronews
Par euronews avec AFP
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le gouvernement grec a décidé à partir de mardi et jusqu'au 21 septembre d'imposer "un confinement sanitaire total" dans trois camps de migrants près d'Athènes après l'apparition pour la première fois de cas de Covid-19 dans ces structures.

PUBLICITÉ

Le gouvernement grec a décidé à partir de mardi et jusqu'au 21 septembre d'imposer "un confinement sanitaire total" dans trois camps de migrants près d'Athènes après l'apparition pour la première fois de cas de Covid-19 dans ces structures.

17 : c'est le nombre de cas de Covid-19 confirmés dans le camp de migrants et de réfugiés de Moria, situé sur l'île grecque de Lesbos. 1 600 tests ont été conduits dans ce camp placé en quarantaine par les autorités la semaine dernière.

Mais ce n'est pas le seul camp concerné par des cas de Covid-19 en Grèce. Trois autres camps situés près d'Athènes sont également touchés. Conséquence : le gouvernement grec a également décidé de leur imposer "un confinement sanitaire total".

Les autorités se félicitent d'une hausse des expulsions et continuent de tenter de réduire le nombre de camps à travers le pays. Depuis le début de l'année, 12 structures ont fermé et 55 continuent de fonctionner.

Problème : si le nombre d'arrivées de migrants venant de Turquie a baissé par rapport à 2019, selon le ministre grec des Migrations et de l'Asile, elles repartent à la hausse cet été. Et les camps sont bondés.

Le camp de Moria accueille actuellement plus de 12 000 personnes, soit 4 fois plus que sa capacité initiale. 12 000, c'est aussi le nombre de chaises que ces activistes d'ONG ont décidé de placer devant le Parlement à Berlin, pour dénoncer l’enfermement des migrants dans des structures qui ne sont pas adaptées à la mise en place de mesures barrières afin de freiner la propagation du coronavirus.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

L’UE face à ses responsabilités après l’incendie du camp de réfugiés de Moria

Les chauffeurs de taxi font grève à Athènes pour protester contre une nouvelle loi

Face l'hypertourisme, la ville d'Athènes réfléchit à des solutions plus durables