DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Louis Masai réalise des fresques murales sur les animaux en voie d'extinction

euronews_icons_loading
Louis Masai réalise des fresques murales sur les animaux en voie d'extinction
Tous droits réservés  AP Photo
Taille du texte Aa Aa

Sur le mur d'une rue résidentielle de Charlton, dans le sud de Londres, Louis Masai met la dernière main à une fresque murale assez saisissante et colorée représentant un orang-outan.

Sur les traces d'un Banksy, l'artiste britannique choisit de s'exprimer directement sur les murs, ici pour dénoncer les espèces menacées et participer au débat public.

"Je pense qu'il est impératif que les artistes soient un peu plus diligents sur le fait qu'ils ont une position dans la société et nous pouvons proposer de nouveaux modes de pensée. En ce moment, nous sommes préoccupés par grosse une histoire avec la pandémie de coronavirus, mais il y a tellement d'autres choses qui se passent".
Louis Masai, artiste

L'artiste britannique voyage à travers le Royaume-Uni pour peindre des fresques murales en patchwork sur des espèces animales en déclin ou au bord de l'extinction, lançant un avertissement sur les effets dévastateurs du changement climatique et de l'effondrement de la biodiversité.

"C'est l'occasion d'avoir une conversation beaucoup plus large, les gens doivent vivre plus en harmonie avec la nature et permettre à la nature de prospérer. Tous ceux qui ont vécu à Londres ou qui ont visité Londres et vu les rivières, notamment la Tamise, savent qu'il y a beaucoup de pollution. Il est donc très important que ces rivières soient maintenues propres et entretenues".
Louis Masai, artiste

Selon l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), 23 250 espèces sont actuellement classées comme vulnérables, en danger ou en voie d'extinction.