EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Lutte contre le séparatisme en France : 76 mosquées inspectées dans les prochains jours

Le ministre français de l'Intérieur, Gérald Darmanin, quittant le palais de l'Elysée, le 2 décembre 2020
Le ministre français de l'Intérieur, Gérald Darmanin, quittant le palais de l'Elysée, le 2 décembre 2020 Tous droits réservés THOMAS COEX/AFP
Tous droits réservés THOMAS COEX/AFP
Par euronews avec AFP
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le ministre français de l'Intérieur a expliqué que ces contrôles étaient destinés "à lever des doutes" en ajoutant que "si jamais les doutes étaient confirmés" sur une radicalisation des lieux de culte ciblés, "on les fermera".

PUBLICITÉ

Fragilisé par les affaires de violences policières, le ministre Français de l'Intérieur, Gérald Darmanin, détourne l'attention sur un autre front en annonçant une vague "massive et sans précédent" de mesures pour lutter contre le séparatisme et l'extrémisme islamique.

Il prévoit notamment dans les prochains jours l'inspection de 76 mosquées, 16 en région parisienne et 60 dans le reste de la France.

C'est sur Twitter que Gérald Darmanin a annoncé l'opération en expliquant que 18 de ces 76 mosquées soupçonnées de radicalisation seront visées par des actions immédiates pouvant aller jusqu'à la fermeture.

Le ministère de l'Intérieur a modéré l'impact de son annonce en précisant ce matin que la France était cependant très loin de la radicalisation généralisée, puisque 76 mosquées seront inspectées sur 2 600. Gérald Darmanin a aussi déclaré, que la "la quasi intégralité des musulmans en France respectent le slois de la république et sont blessés par la radicalisation."

Son annonce intervient quelques jours avant que le Conseil des ministres examine le projet de loi "renforçant les principes républicains".

Un projet de loi qui a pris naissance dans l'esprit d'Emmanuel Macron qui veut combattre "l'ennemi intérieur" après plusieurs attaques islamistes meurtrières, devant les anciens locaux de Charlie Hebdo à Paris, dans une basilique à Nice, et dans un collège à Conflans-Sainte-Honorine. Ces trois attentats en moins d'un mois ont visé des cibles symboliques.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

No comment : French Cancan devant le Moulin Rouge pour la flamme olympique

France : la canicule désormais considérée comme un motif de chômage technique

France : le puzzle des solutions possibles après l'impasse des législatives