DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Séisme en Croatie : au moins 7 morts un champ de ruine à Petrinja

Par euronews
euronews_icons_loading
Tremblement de terre en Croatie
Tremblement de terre en Croatie   -   Tous droits réservés  AFP
Taille du texte Aa Aa

C'est dans l'obscurité quasi-totale que le ballet des pelleteuses s'est poursuivi toute la nuit pour déblayer et retrouver des survivants. L'électricité était toujours coupée dans le centre ville de Petrinja, au sud de la capitale Zagreb, en Croatie. La région a été secouée par un séisme de magnitude 6,4 mercredi. Au moins sept personnes sont décédées et une vingtaine d'autres ont été blessées.

Le maire de la ville décrit un champ de ruine. Dans des tentes hivernales, l'aide s'est organisée à la chaîne pour aider une partie des 20 000 habitants qui ont passé la nuit dehors, soit par peur d'éventuelles répliques, soit parce qu'ils n'ont déjà plus de toit.

Selon l'Institut de géophysique américain, l'épicentre de celui-ci était situé à une cinquantaine de kilomètres au sud-est de Zagreb, dans la région de Sisak. Le gouverneur de la région a été surpris par la secousse en pleine conférence de presse, comme en témoignent ces images (voir vidéo ci-dessus).

Une centrale nucléaire à l'arrêt

Sur place, le Premier ministre croate Andrej Plenkovic a fait savoir que les autorités allaient installer des logements provisoires pour abriter les personnes dont les maisons étaient à risque.

L'Union européenne a de son côté prévu d'envoyer des secours dont "des tentes hivernales, des lits et des sacs de couchage, ainsi que des conteneurs utilisables comme abris".

Le séisme a aussi secoué la capitale Zagreb et a été ressenti jusqu'en Slovénie, en Serbie et en Bosnie, mais aussi en Autriche et en Hongrie. Une région de forte activité sismique où les tremblements de terre sont fréquents. Mais par précaution, la centrale nucléaire slovène de Krsko a été mise à l'arrêt