DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Ventes de voitures en Europe : après une année noire, timide reprise en 2021

euronews_icons_loading
Ventes de voitures en Europe : après une année noire, timide reprise en 2021
Tous droits réservés  David Zalubowski/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved.
Taille du texte Aa Aa

L'industrie automobile devrait reprendre des couleurs en 2021.

Après une année noire qui a vu les ventes de voitures chuter comme jamais dans l'Union européenne, pandémie oblige, l'Association des constructeurs européens (ACEA) prévoit une augmentation des ventes d'environ 10% par rapport à l'an dernier.

Le marché européen des voitures particulières a connu un recul sans précédent de près de 24% pour atteindre 9,9 millions de véhicules en 2020. Soit une baisse de 3 millions par rapport à 2019.

Il faudra cependant attendre le second semestre pour que le marché automobile se redresse, à mesure que les campagnes de vaccination contre le Covid-19 progressent.

"Grâce aux ventes mondiales des constructeurs européens, et à la demande internationale pour des véhicules fabriqués en Europe, les usines européennes ont pu bénéficier de la reprise plus rapide de certains marchés, notamment en Asie", a souligné Oliver Zipse, président de l'ACEA et président du conseil d'administration de BMW.

Une reprise durable de l'économie européenne et de la demande locale sont essentielles pour retrouver le niveau d'avant la crise souligne l'association des constructeurs. Près de 15 millions d'Européens travaillent dans l'industrie automobile ce qui représente 6,7 % de tous les emplois de l'UE.

Le marché des véhicules électriques et hybrides rechargeables a explosé en 2020, "stimulé par les investissements du secteur et les mesures de soutien gouvernementales", s'est félicité l'ACEA, avec une part de marché prévisionnelle à 10,5%, contre 3% en 2019.

"Avec des bonnes politiques publiques, y compris un développement massif des infrastructures de recharge pour les énergies alternatives à travers tous les Etats de l'UE, cette tendance favorable peut se poursuivre", a souligné M. Zipse.

Sources additionnelles • AFP