DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Grand Chelem de judo de Tbilissi : le Belge Sami Chouchi remporte une médaille d'or

Par euronews
euronews_icons_loading
Grand Chelem de judo de Tbilissi : le Belge Sami Chouchi remporte une médaille d'or
Tous droits réservés  from Euronews video
Taille du texte Aa Aa

Les Géorgiens avaient pris l'ascendant vendredi lors de la première journée du Grand Chelem de judo de Tbilissi, mais ont-ils confirmé lors de la deuxième journée ?

Dans la catégorie des moins de 81 kilos, la déception fut importante pour les Géorgiens. Sami Chouchi a créé la surprise en demi-finale en renvoyant aux vestiaires le favori géorgien Tato Grigalashvili. Puis en finale, alors que l'Australien Shamil Borchashvili semblait prendre le dessus, le Belge est parvenu à s'imposer, notamment grâce à un shime-waza qui n'a laissé aucune chance à son adversaire.

Le judoka belge de 28 ans remporte ainsi sa toute première médaille d'or en Grand Chelem. De quoi être submergé par l'émotion."C'est pour ma famille, ma petite amie, et ma fille, qui me soutiennent vraiment", a-t-il déclaré après sa victoire.

Autre performance remarquable : celle de Catherine Beauchemin-Pinard. La Canadienne a été solide tout au long de la journée, dans la catégorie des moins de 63 kilos. Elle s'est imposée face à la Chinoise Junxia Yang et a remporté sa première médaille d'or de Grand Chelem en 7 ans. Un signal encourageant pour la 10ème mondiale, à quatre mois des Jeux olympiques.

Dans le reste de la compétition : Tsogtbaatar Tsend-Ochir enchaîne les victoires. Après Tachkent il y a trois semaines, le Mongole a démontré toute sa force en finale, dans la catégorie des moins de 73 kilos avec un ko-uchi-gari qui lui a permis de s'imposer face au Canadien Arthur Margelidon.

Enfin, chez les moins de 70 kilos, la Brésilienne Maria Portela, déjà détentrice de neuf médailles en Grand Chelem, est montée sur la première marche du podium après avoir battue la Russe Madina Taimazova, signant ainsi un beau retour après trois ans d'absence.

Bilan des deux premiers jours de compétition de ce Grand Chelem auquel participent 80 pays : si le favori Tato Grigalashvili est tombé, les Géorgiens restent sur la deuxième marche du podium au classement des médailles d'or, derrière les Mongols, tandis que les Canadiens se frayent un chemin jusqu'à la troisième place au tableau des médailles (toutes confondues). Le dernier jour de la compétition, ce dimanche à Tbilissi, promet donc d'être décisif.