DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Lutte contre la corruption : la pression sur Sofia s'accentue

euronews_icons_loading
Lutte contre la corruption : la pression sur Sofia s'accentue
Tous droits réservés  Olivier Hoslet/AP
Taille du texte Aa Aa

Au regard des résultats des élections législatives en Bulgarie, la pression européenne devrait s'intensifier dans les prochains temps contre Sofia, pour réclamer au gouvernement qu'il lutte plus efficacement contre la corruption dans le pays.

Lors des législatives du week-end dernier, le parti du Premier ministre sortant Boïko Borrisov a perdu du terrain et aura la difficile tâche de former une coalition. Deux partis inspirés par les manifestations anti-corruption de l'été dernier font leur entrée au Parlement : "Bulgarie démocratique" (droite) et "Debout ! Mafia dehors" (gauche).

Pour la politologue Antoaneta Dimitrova, de l'Université de Leyde, "le plus grand espoir au niveau européen est peut-être l'arrivée au Parlement du parti Bulgarie démocratique. Pour la simple raison que cette coalition a fixé en priorité de son programme la lutte contre la corruption de haut niveau ainsi qu'une réforme du système judiciaire, et notamment du bureau du procureur en chef, qui a été très problématique."

"Le plus grand espoir est en Bulgarie"

Boïko Borissov a été très critiqué par les ONG en matière dl'État de droit et de liberté de la presse. Mais pour Bruxelles - contrairement à la Pologne et la Hongrie - le gouvernement de centre-droit ne pose pas de problème majeur d'Etat de droit.

"_Boïko Borissov n'a jamais critiqué ouvertement le projet européen, il a toujours été fidèle à sa stratégie qui n'a jamais été critiqué pour être anti-européenne. _Il sera sous pression, mais la pression viendra surtout du Parquet européen", explique Antoaneta Dimitrova.

Pour l'analyste, "le plus grand espoir de changement se trouve en Bulgarie. La simple difficulté de former un gouvernement va réduire les possibilités d'engager des poursuites judiciaires pour des motifs politiques et d'utiliser les institutions nationales et locales à des fins de corruption."

Un autre enjeu des pourparlers de coalition sera le maintien ou non du veto de la Bulgarie aux négociations sur l'adhésion de la Macédoine du Nord à l'UE.