DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Espace : Michael Collins, astronaute de la mission Apollo 11, est décédé

Access to the comments Discussion
Par Vincent Coste avec AFP, AP
euronews_icons_loading
Michael Collins, lors d'un entrainement à Cape Kennedy le 19 juin 1969
Michael Collins, lors d'un entrainement à Cape Kennedy le 19 juin 1969   -   Tous droits réservés  AP Photo
Taille du texte Aa Aa

Il faisait partie de ces trois pionniers, qui ont été les premiers à mettre le cap sur notre satellite naturel. L'astronaute américain Michael Collins, membre d'Apollo 11, la première mission habitée vers la Lune, est décédé ce mercredi d'un cancer à l'âge de 90 ans, a annoncé sa famille dans un communiqué.

A l'annonce de son décès, la Nasa a publié une vidéo pour rendre hommage à celui qui a "piloté le premier voyage de l'humanité vers la surface d'un autre monde". L'agence spatiale américaine a aussi loué "un défenseur de l'exploration" qui "a inspiré des générations" et dont "l'héritage nous propulsera plus loin dans le cosmos".

Michael Collins était le pilote du module de commande et de service (CSM), l'engin spatial qui a fendu l'espace entre la Terre et la Lune. Après être arrivés en orbite de notre satellite, ses deux compères de mission, Neil Armstrong et Buzz Aldrin, ont pris place dans le module lunaire pour devenir, en juillet 1969, les premiers hommes à marcher sur la Lune. Tout aussi héroïque, Michael Collins était lui resté en orbite pour veiller au bon retour de ses deux camarades dans les CSM.

Michael Collins avait publié un dernier (magnifique) message sur les réseaux sociaux à l'occasion du jour de la Terre, le 22 avril dernier. "Je suis certain que si chacun pouvait voir la Terre flotter juste devant sa fenêtre, chaque jour serait le jour de la Terre.Il y a peu de choses plus fragiles ou plus belles que la Terre. Travaillons ensemble aujourd'hui et chaque jour pour protéger notre foyer" a-t-il ainsi partagé.

Bon voyage vers les étoiles monsieur Collins.