DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Le plan de relance italien validé : le pays va toucher près de 200 milliards d'euros

Par Alberto De Filippis  & Euronews
euronews_icons_loading
Le plan de relance italien validé : le pays va toucher près de 200 milliards d'euros
Tous droits réservés  ALBERTO PIZZOLI/AFP
Taille du texte Aa Aa

Revitaliser l'économie italienne, investir dans le sud du pays et moderniser les infrastructures nécessaires pour retrouver la voie de la compétitivité. Ces éléments sont la clef de voûte du plan de relance italien approuvé par la présidente de la Commission européenne lors de son déplacement mardi à Rome.

L'Italie est le principal bénéficiaire de la stratégie de reprise de l'UE puisque les autorités toucheront près de 200 milliards d'euros pour surmonter la pandémie. Mais en contrepartie de ce soutien, le gouvernement devra engager des réformes. "Nous avons proposé un plan de réforme ambitieux, un plan d'investissement qui veut faire de l'Italie un pays plus juste, plus compétitif et plus durable dans sa croissance", assure le Premier ministre italien Mario Draghi.

La rencontre entre les deux responsables s'est déroulée à la Cinecittà, la cité du cinéma. Une grande partie de l'aide sera employée pour soutenir ce secteur particulièrement touché par la crise économique. Mais beaucoup s'interrogent sur l'efficacité de ce levier pour relancer l'économie.

Pour certains spécialistes la crise du covid-19 a surtout intensifié une faiblesse structurelle qui s'est accentuée au cours des 20 dernières années. "En 2000 le PIB par habitant en Italie était supérieur de 20% à la moyenne européenne. Juste avant la pandémie ce chiffe était de 6% en dessous de la moyenne européenne", souligne Cesare Pozzi, professeur d’économie industrielle à l’université Luiss.

Lors de la même journée, Urusla von der Leyen s'est rendue à Berlin pour rencontrer la chancelière Angela Merkel et valider le plan de relance allemand. Avec ce tour d'Europe la présidente de la Commission espère redonner l'élan économique et politique pour tourner la page de la pandémie.