This content is not available in your region

Japon : des singes et un dauphin sèment le trouble en s'attaquant aux humains

Access to the comments Discussion
Par euronews  avec AFP
Archives : un macaque du Japon, photographié dans le centre du pays le 22 décembre 2008
Archives : un macaque du Japon, photographié dans le centre du pays le 22 décembre 2008   -   Tous droits réservés  AFP

Les animaux sauvages seraient-ils en train de se révolter dans l'archipel nippon ? Du moins deux espèces, puisque depuis quelques semaines, des macaques du Japon et un dauphin sont en train de défrayer la chronique après des attaques contre des humains qui leur sont imputées. 

Pratiquement 50 attaques de singes dans l'ouest du pays, un suspect abattu

A Yamaguchi, les autorités locales qui combattent des macaques errants ayant attaqué et blessé une cinquantaine de personnes ont annoncé ce mercredi avoir capturé et tué l'un des singes fauteurs de trouble.

L'animal, un mâle âgé d'environ quatre ans et d'une taille de 50 cm, a été capturé à l'aide d'une fléchette tranquillisante par un tireur spécialisé alors qu'il déambulait dans la cour d'une école secondaire de cette ville de l'ouest du Japon. Il a été tué après avoir été identifié comme étant l'auteur d'une des attaques, a indiqué un responsable du bureau local de l'agriculture.

Photo du singe qui aurait été abattu mis en ligne par le quotidien Asahi shinbun

Sa mort ne garantit pas la fin du problème, car plusieurs singes agressifs courent toujours. Un total de 49 attaques ont été recensées à ce jour.

"Les témoins décrivent des singes de différentes tailles. Même après cette capture, de nouvelles attaques nous ont été signalées", a expliqué le responsable.

Reportage du 25 juillet 2022 de la chaîne d'information ANNnews consacré aux attaques de singes à Yamaguchi

Depuis début juillet, ces attaques, principalement des griffures et morsures légères, font les gros titres de la presse nippone.

Les macaques sont très répandus au Japon, et posent parfois problème en s'introduisant dans les maisons ou en détruisant les récoltes. Mais ce type de comportement agressif est rare.

Des habitants de Yamaguchi ont confié aux médias locaux qu'ils ne sortaient plus sans emporter des parapluies et des cisailles pour se protéger en cas d'attaque simiesque.

Un "dauphin mordeur" s'en prend aux baigneurs dans le centre

Dans le centre du Japon, c'est un dauphin qui retient l'attention. En effet, les baigneurs fréquentant une plage de la préfecture de Fukui ont été mis en garde contre un cétacé suspecté d'avoir mordu plusieurs personnes. Les autorités locales encouragent même les visiteurs à rester à distance de ce mammifère marin.

Des agents de cette plage, où le dauphin a été repéré à plusieurs reprises, ont aussi installé ce mercredi un appareil émettant des ultrasons pour le repousser, a déclaré un responsable local.

Reportage du 27 juillet 2022 de la chaîne ANNnews consacré aux attaques de dauphin dans la Préfecture de Fukui

Un panneau appelant les visiteurs à ne pas toucher le dauphin a également été placé sur la plage.

Selon des médias locaux, au moins dix incidents impliquant des morsures de dauphin ont été rapportés aux agents de cette plage, officiellement ouverte pour la saison touristique depuis le 9 juillet.

Un responsable local a déclaré que les pompiers avaient été contactés au sujet de deux incidents concernant deux hommes âgés d'une quarantaine d'années qui se baignaient dans les environs.

Si les blessures recensées jusqu'à présent étaient légères, les autorités mettent en garde contre de "graves blessures potentielles."

"Les dauphins ont tendance à être considérés comme mignons, mais si vous vous en approchez sans faire attention, ils peuvent vous mordre et vous blesser", a prévenu la police de Fukui sur Twitter ce lundi.

"Si vous en voyez un, ne l'approchez pas", a mis en garde la police, citant l'exemple d'un homme mordu à la main dimanche dernier.

Selon les autorités locales, cette série d'attaques est le fait d'un seul dauphin, dont la présence a été remarquée une première fois au large d'une autre plage en avril, a déclaré M. Masaki Yasui, chargé du tourisme à Fukui.

"Les dauphins n'aiment pas être touchés sur certaines parties de leurs corps, comme le bout du nez et l'épine dorsale", a-t-il expliqué, soulignant que des vidéos sur Twitter montrent des baigneurs en train de toucher ces parties.

"Nous encourageons les visiteurs à observer le dauphin de loin s'ils l'aperçoivent", a-t-il prévenu.