Inondations au Pakistan : 18 réfugiés meurent dans l'incendie d'un autobus

Huit millions de personnes ont été déplacées suite aux inondations qui ont frappé le Pakistan fin août.
Huit millions de personnes ont été déplacées suite aux inondations qui ont frappé le Pakistan fin août. Tous droits réservés Zahid Hussain/AP Photo
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Au moins 18 personnes, dont 12 enfants, ont été tuées dans l'incendie du bus qui les ramenait dans leur village après avoir été déplacées par les catastrophiques inondations ayant frappé cet été le Pakistan.

PUBLICITÉ

Au moins 18 personnes, dont 12 enfants, ont été tuées dans l'incendie du bus qui les ramenait dans leur village après avoir été déplacées par les catastrophiques inondations ayant frappé cet été le Pakistan, a-t-on appris jeudi de source officielle.

Le feu s'est déclenché dans la nuit de mercredi à jeudi alors que le bus venait de quitter Karachi (Sud), où ces personnes s'étaient réfugiées après les inondations causées par les pluies de mousson.

Un tiers du pays s'est retrouvé sous les eaux, huit millions de personnes ont été déplacées, deux millions d'habitations détruites ou endommagées et 1500 hôpitaux et cliniques ravagés. Les dégâts sont évalués à 28 milliards de dollars et une crise sanitaire menace maintenant les déplacés.

L'eau commence lentement à se retirer des zones inondées et nombre de personnes déplacées, qui avaient trouvé refuge dans des camps improvisés, reviennent maintenant chez elles pour tenter de reconstruire leur vie. 

Les victimes "rentraient dans leur village quand elles ont été prises dans cet accident", a déclaré à l'AFP Vinod Kumar, un responsable sanitaire local, présent sur les lieux du drame. "Apparemment, le feu a pris dans le système de climatisation du bus, mais l'enquête révèlera la cause réelle", a indiqué un responsable de la police, Hashim Brohi, également présent sur place.

Les accidents mortels sont très fréquents dans les transports au Pakistan du fait de routes délabrées, de véhicules mal entretenus et de conduite imprudente. Quelque 1700 personnes ont été tuées depuis le début de la mousson en juin dans les inondations, que les responsables pakistanais ont largement imputées au changement climatique.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Pakistan : 83 morts, nouveau bilan de l'attentat dans une mosquée

Pakistan : Shehbaz Sharif nouveau Premier ministre malgré les contestations de l'opposition

Pakistan : Imran Khan condamné à 14 ans de prison