Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Rencontre avec Master Sri Akarshana, le "Yogi avec une Lamborghini"

Access to the comments Discussion
Par Laura Buckwell
Master Sri Akarshana
Master Sri Akarshana   -   Tous droits réservés  euronews   -   Credit: Dubai

Master Sri Akarshana, plus connu sous le nom de "Yogi avec une Lamborghini", est un entrepreneur devenu coach en développement personnel. Son audience s'élève à 35 millions de personnes dans le monde sur ses réseaux sociaux et lors de ses performances live.

De son vrai nom Eric Ho, ce résident de Dubaï qui a grandi au Royaume-Uni attribue à son père, le mérite de l'avoir aidé à développer ses compétences entrepreneuriales. "Mon père était entrepreneur, il avait plusieurs restaurants. Donc j'ai grandi en apprenant comment solliciter des prêts bancaires, créer une entreprise, gérer la trésorerie et toutes ces choses-là," confie-t-il à euronews.

"Je me suis perdu en courant après les biens matériels"

Master Sri Akarshana est devenu millionnaire à l'âge de 25 ans après s'être lancé dans le recyclage de l'acier et du caoutchouc. "Quand j'ai commencé, l'un des premiers contrats que l'on a conclu était d'environ 15 millions de dollars ; donc, on a simplement saisi notre chance et cela a marché," indique-t-il.

Mais à un moment de sa vie, le jeune homme a perdu ses illusions sur l'argent. "Je pense que je me suis un peu perdu en courant après les biens matériels, les voitures de sport, les montres, les maisons, les yachts," reconnaît-il. 

Sa rencontre avec un yogi himalayen originaire d'Inde a changé le cours de sa vie. Elle a entraîné chez lui, ce qu'il décrit comme "une prise de conscience". Il a fait le choix de se rendre en Inde pour recevoir son enseignement, puis a suivi une série de formations dans les montagnes de l'Himalaya avant que son maître ne lui accorde le titre de "maître spirituel".

"Il faut apprendre la pleine conscience et en même temps, l'argent a de l'importance"

Quant au nom qu'il a pris sur les plateformes, de "Yogi avec une Lamborghini", il s'explique par son désir de combler un fossé entre ceux qui courent constamment après un objectif et ceux qui se sont tournés vers la spiritualité. Pour lui, une voie intermédiaire existe. 

"Il ne s'agit pas de choisir entre l'une ou l'autre de ces catégories, il faut apprendre la pleine conscience, la respiration, l'épanouissement, mais dans le même temps, on vit dans un monde matérialiste, donc l'argent a de l'importance," précise Master Sri Akarshana.

Master Sri Akarshana
Master Sri Akarshana lors de l'une de ses sessions en ligneMaster Sri Akarshana

"Je me suis dit qu'il fallait que les gens saisissent cela instantanément, alors j'ai pensé : "Je vais acheter une Lamborghini et continuer à pratiquer le yoga et développer ma spiritualité et je vais aussi dire aux gens que ma Lamborghini n'a pas d'importance ; comme cela, notre message sera transmis," affirme-t-il.

"Tous ceux qui courent après le matériel vont voir la Lamborghini et se dire : "C'est pour moi, je veux apprendre moi aussi !" Et tous ceux qui sont déjà tournés vers le spirituel vont découvrir ce que je fais et se diront : "Pourquoi a-t-il une Lamborghini ?" estime-t-il.

"Vivez le moment présent !"

Pour accompagner sa démarche, Master Sri Akarshana ouvre actuellement un centre de yoga de près de 800 m² à Dubaï. "Nous allons inciter de nombreuses personnes à avancer sur ce chemin, nous allons construire la communauté ici, contribuer à améliorer l'état de santé des gens, leur bien-être et leur santé mentale aussi," espère-t-il.

Enfin, le "maître spirituel" a un conseil pour ceux qui cherchent à adopter une approche plus consciente de la vie : "Vivez le moment présent ! Peu importe ce que nous craignons pour demain, nous devrions être très reconnaissants," assure-t-il.