EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Turquie: hausse surprise du taux directeur de 17,5% à 25%

Euronews
Euronews Tous droits réservés Khalil Hamra/Copyright 2023 The AP. All rights reserved.
Tous droits réservés Khalil Hamra/Copyright 2023 The AP. All rights reserved.
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

La banque centrale turque a créé la surprise jeudi en relevant fortement son taux directeur, de 17,5% à 25%, afin de prévenir un rebond de l'inflation.

PUBLICITÉ

"Le Comité a décidé de poursuivre le processus de resserrement monétaire afin d'établir le plus rapidement possible le cap de la désinflation (...) et de contrôler la détérioration du comportement des prix", indique la banque centrale dans son communiqué. "Des indicateurs récents pointent vers une hausse continue de la tendance sous-jacente de l'inflation", a-t-elle précisé.

Ce nouveau relèvement, d'une ampleur inattendue, porte la signature de la nouvelle équipe économique turque entrée en fonctions après la réélection fin mai du président Recep Tayyip Erdogan, pourtant ardent défenseur des taux d'intérêt bas.

Face à une inflation toujours proche des 48% et à la crise économique dont la Turquie peine à se sortir, le chef de l'Etat consent pour l'heure à une hausse des taux.

Après deux précédentes hausses limitées du taux directeur, le président turc laisse finalement les coudées franches à la nouvelle gouverneure de la banque centrale, Hafize Gaye Erkan, et au ministre de l'Economie Mehmet Simsek, estiment les analystes.

Jeudi en début d'après-midi, la livre turque a légèrement gagné de valeur par rapport au dollar et s'échangeait à près de 26,81 livres pour un dollar.

Après les élections, Ankara a réduit son dispositif de défense de la livre turque, artificiellement soutenue des mois durant par des ventes massives de devises pour lui éviter de dévisser.

La monnaie a perdu qui a perdu le quart de sa valeur face au dollar depuis fin mai.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Turquie : le PKK revendique l'"attentat terroriste" au cœur d'Ankara

État de l'Union : taux d'intérêt bas et défis alimentaires

Ankara et Athènes veulent surmonter leurs différends