EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Dieselgate : l'ex-patron de Volkswagen soupçonné de manipulation de cours

Dieselgate : l'ex-patron de Volkswagen soupçonné de manipulation de cours
Tous droits réservés 
Par Anne Glémarec avec AFP, REUTERS
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

La justice allemande veut établir si l'ancien directoire du géant automobile allemand était au fait de la tricherie aux émissions polluantes dès mai 2014.

PUBLICITÉ

L’ex-patron de Volkswagen, Martin Winterkorn, se retrouve dans le collimateur de la justice allemande pour manipulation de cours.

Un mémo compromettant

Une enquête a été ouverte par le parquet de Brunswick après une plainte du Bafin. Le gendarme allemand des marchés financiers le soupçonne, avec un autre membre de l’ancien directoire, d’avoir caché pendant plus d’un an aux actionnaires la tricherie aux émissions polluantes et ses conséquences financières. Le directoire aurait en effet reçu un mémo l’informant du truquage des moteurs diesel dès mai 2014.

Des actionnaires en colère

Le constructeur de Wolfsburg va devoir expliquer à ses actionnaires, réunis en assemblée générale ce mercredi, pourquoi il a attendu de 22 septembre 2015 pour communiquer sur l’affaire.

Le géant européen de l’automobile a passé une provision de 16,2 milliards d’euros sur son exercice 2015 pour faire face au scandale, ce qui l’a conduit à essuyer sa première perte annuelle en plus de 20 ans.

Le parquet enquête déjà depuis plusieurs mois sur des soupçons de tromperie au sein du groupe, et depuis peu sur des soupçons de destruction de preuves et tentative d’entrave à la justice à l’encontre d’un employé de Volkswagen.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Huawei visé par les Etats-Unis, Pékin en colère

Suivez en direct le Grand Prix d'Horlogerie de Genève 2017

Les Etats-Unis assomment Bombardier de droits de douane