This content is not available in your region

Les cryptomonnaies sont-elles les devises de l'avenir ?

Access to the comments Discussion
Par Natalie Lindo
euronews_icons_loading
Target
Target   -   Tous droits réservés  euronews   -   Credit: Dubai
Taille du texte Aa Aa

On parle beaucoup des cryptomonnaies dont le Bitcoin, mais on ignore largement de quoi il s’agit. Récemment, Dubaï a accueilli le sommet AIBC avec l’idée de combler ce manque de connaissances.

"On organise de nombreuses sessions techniques pour les gens de cette industrie, mais on sait aussi qu’il est essentiel de donner davantage de capacités dans ce domaine si on veut qu’un jour, la cryptocommunauté, la blockchain, soit adoptée par le plus grand nombre," estime Eman Pulis, fondateur et PGG de SiGMA Group et du sommet AIBC.

Pour faire simple, les cryptomonnaies sont virtuelles et elles ne dépendent pas de la banque centrale d'un pays. Elles permettent à leurs utilisateurs de dépenser de l’argent de manière anonyme grâce à une série de transactions complexes utilisant la blockchain.

"Évidemment, il y a un immense déficit de compréhension chez M. Tout le monde : moins d'1,3% des gens détiennent de la cryptomonnaie dans le monde," précise Irina Heaver, avocate spécialisée dans la Fintech et les cryptomonnaies, avant d'ajouter : "Donc quand quelqu'un dit : 'Oh, vous savez, j'ai un train de retard dans ce domaine'. C'est faux : le train n'a même pas démarré," souligne-t-elle.

"Nous avons développé le cadre sûr qui permet de créer beaucoup plus de valeur"

Des événements comme ce sommet réunissent spécialistes et entreprises, de l’intelligence artificielle à la blockchain en passant par l’Internet des objets, et dessinent l’avenir de technologies émergentes.

Parmi les invités de marque à Dubaï, Scott Stornetta qui co-invente la blockchain avec Stuart Haber. "On répartit toutes les données dans le monde en blocs et en les reliant entre eux, on garantit que personne ne peut trafiquer ce qui est enregistré : ce qui permet à tout le monde d'avoir confiance," explique-t-il.

Certains jugent les cryptomonnaies instables et estiment qu’elles présentent un risque pour les investisseurs qui ne sont pas protégés par les régulateurs.

"Au début d’internet, il y avait beaucoup de choses qui en réalité, étaient des faux et des escroqueries et puis avec le temps, nous avons développé un cadre sûr qui nous permet de créer beaucoup plus de valeur," assure Scott Stornetta.

"Se renseigner pour décider en toute connaissance de cause"

Le marché des cryptomonnaies a aussi montré son extrême volatilité en particulier après des commentaires sur les réseaux sociaux de personnalités comme Elon Musk remettant en cause le Bitcoin.

"Ce qu'il y a de mieux à faire, c'est se renseigner sur ce que c’est pour décider en toute connaissance de cause," assure Brock Pierce, président de la Bitcoin Foundation et cofondateur de Tether et Mastercoin.

"Ensuite, grâce à ces informations, vous pourrez déterminer," dit-il, "si selon vous, les cryptomonnaies seront très importantes dans l'avenir. C'est ce que je pense personnellement," renchérit-il.

Dans le monde, certaines entreprises prennent les paiements en cryptomonnaie, mais celles-ci restent très peu acceptées dans les sphères de l'économie traditionnelle. Ce à quoi Dubaï voudrait remédier notamment grâce à un centre dédié que l'émirat a créé.

"Nous croyons dans la Blockchain et dans les cryptomonnaies et nous apportons une réglementation solide en travaillant avec l'Autorité fédérale de supervision des marchés financiers des Émirats," déclare Ahmad Hamza, directeur exécutif de la DMCC Free Zone. "Nous fournissons tout un éventail de services à ces entreprises et plateformes pour les aider non seulement à se lancer, mais aussi à prospérer et à réussir," détaille-t-il.

L'opportunité de la finance islamique

Pour le co-inventeur de la blockchain Scott Stornetta, le Moyen-Orient a l'opportunité de devenir un hub de la blockchain et des crypto-actifs.

"J'aime particulièrement certains aspects de la tradition de la finance islamique et la façon dont elle adoucit le capitalisme et le rend plus responsable socialement," indique-t-il.

"Et si je parle de cela, c'est parce qu'avec la création de nouvelles cryptomonnaies, on peut adapter l'argent pour qu'il commence à avoir ces caractéristiques morales," estime-t-il.

Pendant que certains restent à l'écart, des banques, sociétés de services financiers et gouvernements adoptent les cryptomonnaies, persuadés que ces devises numériques et leur fonctionnement représentent l'avenir.