This content is not available in your region

À Amsterdam, des algorithmes pour réguler les flux de personnes

Access to the comments Discussion
Par Paul Hackett  & Euronews
euronews_icons_loading
À Amsterdam, des algorithmes pour réguler les flux de personnes
Tous droits réservés  euronews
Taille du texte Aa Aa

Dans ce nouvel épisode de Business Planet, nous partons à Amsterdam pour voir l'évolution de la capitale néerlandaise, devenue une ville intelligente grâce aux algorithmes.

L'intelligence artificielle est utilisée pour fluidifier les flux de cette ville très touristique. Si le nombre de visiteurs a chuté en raison des restrictions sanitaires, les considérations liées à la distanciation sociale et la volonté de mieux gérer les zones denses ont conduit la capitale néerlandaise à se tourner vers les nouvelles technologies.

Des outils pour réguler les flux en temps réel

"La ville d'Amsterdam est populaire et vraiment bondée," indique Thomas van Arman, fondateur et directeur de la société TAPP, chargée de remodeler les flux de la ville grâce aux données en ayant une approche "sûre, éthique et responsable".

Afin d'assurer le désengorgement de la ville, des tests sont effectués dans deux sites d'Amsterdam. L'un d'eux est utilisé par la Johan Cruyff Arena.

Des caméras et un algorithme d'intelligence artificielle capturent la taille, la densité et la direction des foules. Les données cryptées apparaissent ensuite sous forme de carte thermique, en respectant la vie privée et la sécurité des personnes.

"Cela nous aide vraiment, en tant que ville, à savoir où se trouvent les foules," explique Rachel Tienkamp, du département de la gestion du trafic à la municipalité d'Amsterdam.

Cette technologie permet de savoir "quand il y a le plus de monde et surtout à quel endroit. Et cela nous aide à savoir quelles mesures nous devons prendre : par exemple, rediriger les gens. Les données nous aident donc à savoir ce qu'il faut faire," poursuit-elle.

Le système dispose également d'une application permettant aux utilisateurs de savoir à quel moment certains secteurs de la ville sont bondés.

Coopération pour 136 villes intelligentes

Ces dispositifs avant-gardistes expliquent pourquoi Amsterdam a été désignée comme ville mentor dans le cadre du challenge européen des villes intelligentes. Cette initiative est financée par le programme européen COSME, pour la transformation écologique et numérique.

"Ce défi des villes intelligentes consiste à utiliser les nouvelles technologies pour aider 136 villes à devenir plus fonctionnelles, attrayantes et compétitives. Il s'agit en fin de compte d'apprendre les uns des autres, de partager des solutions et d'éviter de réinventer constamment des solutions qui existent déjà," explique Cornelia Dinca, du cabinet de conseil Sustainable Amsterdam.

"C'est une ville historique, mais qui concentre de la technologie partout," indique-t-elle. "Par exemple, nous expérimentons des bateaux autonomes, des drones, et finalement, ce qui est important pour nous, c'est d'utiliser la technologie d'une manière éthiquement responsable qui protège réellement la vie privée et l'autonomie des gens".

Quant au marché lui-même, les développeurs s'attendent à ce que la demande pour ces solutions intelligentes augmente considérablement. Ces problèmes devenant plus urgents, assure Thomas Van Arman, "si vous êtes un développeur d'entreprise, un concepteur ou un programmeur, vous pouvez identifier ces problèmes et aider la ville à les résoudre pour créer une solution plus durable sur le plan social, environnemental et économique pour aider à résoudre ces problèmes."

Liens utiles :

Défi des villes intelligentes

Société TAPP

Registre d'algorithmes de la ville d'Amsterdam

Living lab

Les villes intelligentes - site de la Commission européenne