This content is not available in your region

Le sport international a fait son retour à Dubaï en 2021

Access to the comments Discussion
Par Natalie Lindo
euronews_icons_loading
Focus
Focus   -   Tous droits réservés  euronews   -   Credit: Dubai

Ces deux dernières années dans le monde, les événements sportifs ont été reportés, adaptés, voire annulés en raison de la pandémie de Covid-19. Mais alors que les tournois reprennent peu à peu, qu'implique leur organisation ? Retour aux Émirats arabes unis sur une année 2021 marquée par l'organisation de plusieurs compétitions internationales.

Le retour du rugby à 7, du cricket et du hippisme

Début décembre à Dubaï, le tournoi de rugby à 7, l'Emirates Airline Dubai Sevens a repris après une année d'interruption. Thomas Burwell, directeur général et directeur de l'événement, nous a indiqué avant qu'il ne débute, "avoir hâte d'accueillir de nouveau les supporters à Dubaï, dans le désert" après deux ans d'attente. Selon lui, "Dubaï a prouvé à de nombreuses reprises pendant cette pandémie à quel point elle était bien placée pour se mettre au service du sport mondial."Ce tournoi créé en 1970 attire plus de 4500 participants et 100.000 fans de sport. Thomas Burwell a ajouté que la mise en place de conditions sanitaires adéquates était essentielle à la tenue de cette nouvelle édition.

Autre compétition qui a repris à Dubaï cet automne, la Coupe du monde T20 de cricket masculin 2021 a attiré des milliers de fans de ce sport sur quatre semaines et s'est tenue dans le respect de jauges sanitaires.

Des professionnels aux amateurs

Après une édition sans spectateurs, le DP World Tour Championship 2021 a réuni au Jumeirah Golf Estates, 50 des meilleurs golfeurs mondiaux pour l'ultime rendez-vous de la saison. Tom Philips, directeur du European Tour pour le Moyen-Orient, nous a précisé qu'il s'agissait d'une priorité pour ses organisateurs d'ouvrir l'événement à tous après 18 mois difficiles. "Il était important que nous nous impliquions vis-à-vis de toute la communauté du golf - les joueurs, leur équipe, leur famille et les nombreuses personnes qui suivent ce sport -," a-t-il souligné.

Dubaï est connue pour organiser chaque année, toute une série de championnats, des échecs au karaté en passant par le tennis. Au printemps dernier, par exemple, la Dubai World Cup, l'une des courses hippiques les plus dotées du monde, était elle aussi de retour.

Mais Dubaï accueille aussi des événements destinés aux athlètes amateurs et aux stars de demain. Début novembre, le 12ème Championnat amateur Asie-Pacifique masculin s'est ainsi déroulé au Dubai Creek Golf Club après que Singapour a renoncé à l'organiser en raison des restrictions sanitaires. Le Japonais Keita Nakajima a remporté le trophée.

Réactivité

Adel Zarouni, vice-président de la Fédération de golf des Émirats, nous a expliqué qu'il a fallu une semaine à son équipe pour décider s'il était possible d'organiser cette compétition dans la ville.

"Habituellement, il faut une année de préparation et finalement, environ 300 personnes sont venues du monde entier, principalement des États-Unis," a-t-il fait remarquer. "Nous avons les installations et l'expérience de l'organisation de compétitions de football, de rugby ou encore de cricket," a-t-il renchéri. D'après lui, la réponse de Dubaï à la pandémie a également été cruciale pour permettre la tenue de ces événements.

Alors que cette nouvelle année débute, Dubaï espère grâce à ses mesures sanitaires, attirer encore plus de compétitions dans les prochains mois.