Vidéo

euronews_icons_loading
La Première ministre suédoise, Magdalena Andersson ( à droite), et le leader du Parti modéré, Ulf Kristersson, 16 mai 2022.