EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Escapades sauvages : Zoom sur les gazelles à goitre bien-aimées d'Azerbaïdjan

Escapades sauvages : Zoom sur les gazelles à goitre bien-aimées d'Azerbaïdjan
Tous droits réservés euronews
Tous droits réservés euronews
Par Anca Ulea
Publié le Mis à jour
Partager cet article
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les gazelles à goitre ont presque disparu de la région du Caucase dans les années 1960. Aujourd'hui, elles prospèrent dans le parc national de Shirvan, en Azerbaïdjan. Nous partons pour une excursion d’une journée au départ de Bakou.

PUBLICITÉ

Dans cet épisode d'Explore Azerbaïdjan, la journaliste d'Euronews Anca Ulea part à la découverte de certains des paysages naturels diversifiés autour de Bakou lors d'une excursion d'une journée au parc national de Shirvan.

Situé à une heure et demie de route de la capitale de l'Azerbaïdjan, le parc a été fondé en 2003 pour protéger la gazelle à goitre indigène, une espèce qui a failli disparaître dans les années 1960 en raison du surdéveloppement et du braconnage.

Anca explore les prairies de Shirvan dans un véhicule tout-terrain, aux côtés du directeur du parc Seymour Karimov, qui l'emmène sur une terrasse d'observation pour voir les gazelles de près. Le parc national de Shirvan abrite aujourd'hui quelque 7 000 gazelles à goitre, l'une des plus grandes populations de toute la région du Caucase.

Frustrée par ses photos ternes, Anca rencontre le photographe animalier azéri Aleksey Lyokin, qui lui donne quelques conseils pour améliorer ses clichés. Ils prennent ensemble des photos d’oiseaux, capturant certaines des 230 espèces qui fréquentent le parc.

Sur le chemin du retour à Bakou, Anca s'arrête à la réserve historique et artistique de Gobustan. Le musée en plein air est connu pour sa remarquable collection d'art rupestre datant de l'ère mésolithique et constitue une destination touristique populaire pendant la journée.

Alors que le soleil commence à se coucher, Anca se dirige vers le sommet de la montagne Boyukdash pour admirer la vue autour d'un thé. Le paysage sauvage prend un air mystique à l'heure dorée, clôturant la journée d'aventure.

Partager cet article