EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Des leaders de la contestation étudiante élus au Parlement chilien

Des leaders de la contestation étudiante élus au Parlement chilien
Tous droits réservés 
Par Marie Jamet
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
PUBLICITÉ

Quatre anciens leaders du mouvement étudiant qui avait secoué le Chili en 2011 ont été élus au Parlement lors des élections générales de dimanche.

La plus connue d’entre eux, Camilla Vallejo, ex-présidente de la Fédération des étudiants de l’Université du Chili (FECh) a été élue sous la bannière du Parti Communiste avec 43,7% des votes de sa circonscription La Florida. Sa campagne avait été soutenue par les Jeunes Communistes et plusieurs organisations sociales. A tout juste 25 ans, elle est la députée la plus jeune du Parlement.

Peu de temps après la victoire, elle a annoncé sur Twitter qu’elle allait célébrer sa victoire dans les rues de La Florida.

Vamos a celebrar el triunfo en las calles d La Florida!!. Lia Aguirre 192 nos vemos!!!

— Camila Vallejo (@camila_vallejo) November 18, 2013

Sept anciens manifestants se présentaient. Giorigo Jackson, Gabril Boric et Karol Cariola, présidente des Jeunes Communistes, tous d’anciens camarades de lutte de Camilla Vallejo lors de la contestation estudiantine en 2011 ont aussi obtenu leur siège dans la chambre basse. Trois autres ont été battus.

C’est une victoire précieuse pour Michelle Bachelet, présidente entre 2006 et 2010 et candidate pour un second mandat. Le Parti Communiste est allié à son mouvement Nueva Mayoría (Nouvelle Majorité). Elle avait fait de l’éducation un thème central de sa campagne.

Leur victoire ne devrait pourtant pas empêcher de nouvelles manifestations pour une éducation gratuite… Une partie du mouvement étudiant les considère comme vendus au pouvoir : « Je ne voterai pas pour Giorgio Jackson ni pour Camila Vallejo. La possibilité du changement ne se trouve pas au Congrès », déclarait récemment à la radio chilienne Melissa Sepulveda, qui a succédé à Vallejo à la présidence de la FECh, la Fédération des étudiants chiliens.

Avec EFE

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Royaume-Uni : Rishi Sunak promet des baisses d'impôts

Grande-Bretagne : pas de prison pour les jeunes qui refuseront le service national

Près d'un milliard d'électeurs appelés aux urnes en aux urnes en Inde