Hong Kong : les étudiants chassés de Mongkok, leurs leaders interpellés

Hong Kong : les étudiants chassés de Mongkok, leurs leaders interpellés
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
PUBLICITÉ

Les autorités chinoises durcissent le ton à Hong Kong. 4.000 policiers ont été mobilisés ce mercredi pour déloger les étudiants pro-démocratie de leur campement de Mongkok, un des trois sites qu’ils occupent depuis le 28 septembre dans l’ancienne colonie britannique.

La police s’est interposée pour permettre à des ouvriers de démanteler les barricades érigées sur une artère à six voies, provoquant des bousculades. Plusieurs manifestants ont été blessés.

Les étudiants sont conscients de la lassitude croissante des sept millions d’habitants, excédés par les embouteillages monstres causés par l’occupation des rues, mais ils ont promis de revenir. Depuis mardi, 148 personnes ont été interpellées dont des leaders du mouvement. Par ailleurs, 7 policiers suspendus en octobre pour avoir battu un manifestant, ont été incarcérés.

Territoire chinois autonome, Hong Kong élira son prochain dirigeant en 2017. Mais Pékin veut une présélection des candidats par un comité qui lui est favorable.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La population chinoise a encore baissé en 2023

Séisme en Chine : les survivants confrontés à un froid glacial

Chine : un séisme fait au moins 118 morts