PUBLICITÉ

Polémique à Rome après une absence de 83 % des policiers municipaux la nuit de la St Sylvestre

Polémique à Rome après une absence de 83 % des policiers municipaux la nuit de la St Sylvestre
Tous droits réservés 
Par Fabien Farge avec ANSA
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

L’affaire a pris une ampleur sans précédent dans la péninsule sur fond de crise. Elle est aussi un des nouveaux avatars de la guérilla qui se joue

PUBLICITÉ

L’affaire a pris une ampleur sans précédent dans la péninsule sur fond de crise. Elle est aussi un des nouveaux avatars de la guérilla qui se joue entre la municipalité de la ville éternelle et sa police.

Concrètement, le soir du réveillon du 31 décembre, 83 policiers sur les 100 inscrits au planning n‘étaient pas à leur poste. Soit pour maladie soit parce qu’il avait pris la journée offerte en échange d’un don du sang.

“Inacceptable”, pour le président du Conseil de centre-gauche, Matteo Renzi et la mairie de Rome. Son numéro 2 Luigi Nieri a promis une enquête officielle et transparente : “nous allons vérifier au cas par cas ce qui est arrivé durant cette soirée extraordinaire où 600 000 personnes sont venues à une grande fête pour saluer la nouvelle année”.

Rien de grave n’est arrivé, mais le gouvernement italien a promis d’agir en réformant les règles et les justificatifs d’absence.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Espagne : saisie record d'une drogue de synthèse appartenant à un cartel mexicain

Journée “prisons mortes” en France suite à l'attaque d'un fourgon pénitentiaire

Inde : au moins 14 morts dans l'effondrement d'un panneau publicitaire