EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Au moins 12 morts dans le bombardement d'un bus dans l'est de l'Ukraine

Au moins 12 morts dans le bombardement d'un bus dans l'est de l'Ukraine
Tous droits réservés 
Par Euronews avec AGENCES
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

C'est l'attaque la plus meurtrière depuis l'entrée en vigueur d'une trêve le mois dernier. Les deux camps se renvoient la responsabilité.

PUBLICITÉ

En Ukraine, le bilan du bombardement d’un bus près de Donetsk s’est alourdi ce mardi soir : on parle désormais d’au moins 12 morts. Les victimes sont des civils.

Le véhicule a été touché par des tirs d’obus qui semblaient viser un barrage de l’armée ukrainienne.

Le drame s’est produit sur la route qui relie Donetsk, fief des séparatistes, et la ville portuaire de Marioupol.

Les rebelles ont nié être les auteurs de ces tirs d’obus.

A Kiev, les autorités assurent pourtant que ce bain de sang est le fait des insurgés. “Ces morts sont sur la conscience des terroristes et de ceux qui les soutiennent, a ainsi affirmé le président ukrainien Petro Porochenko. Cette attaque terroriste nous oblige à renforcer nos contrôles sur les axes qui mènent dans les zones du Donbass contrôlées par les rebelles”.

Le bombardement contre ce bus est l’attaque la plus meurtrière depuis l’entrée en vigueur d’une trêve le 9 décembre dernier. Une trêve bien fragile alors que les diplomates peinent à relancer le processus de paix. Des pourparlers étaient organisés ce lundi à Berlin pour tenter de mettre sur pied un sommet sur l’Ukraine. Ces pourparlers ont échoué.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

L'Ukraine frappe un dépôt de munitions à l'intérieur de la Russie, des évacuations en cours

Une attaque meurtrière sur la ville de Dnipro fait au moins 5 morts et 53 blessés

Guerre en Ukraine : au moins 11 morts après des frappes russes