PUBLICITÉ

Les USA "ne cèdent pas aux menaces" après l'attaque de leur ambassadeur en Corée du Sud

Les USA "ne cèdent pas aux menaces" après l'attaque de leur ambassadeur en Corée du Sud
Tous droits réservés 
Par Euronews avec AFP, Reuters
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Une déclaration du secrétaire d‘État John Kerry. Mark Lippert, l’ambassadeur américain à Séoul a été blessé à l’arme blanche. L’auteur présumé de

PUBLICITÉ

Une déclaration du secrétaire d‘État John Kerry.

Mark Lippert, l’ambassadeur américain à Séoul a été blessé à l’arme blanche.

L’auteur présumé de l’attaque, un militant nationaliste opposé à l’alliance militaire entre son pays et les Etats-Unis a été immédiatement arrêté. Ses motivations restent floues.

Alors que la présidente sud-coréenne a dénoncé un “attentat contre l’alliance américano-coréenne”, la Corée du Nord a qualifié l’agression de “juste châtiment pour les bellicistes américains avec la tenue d’exercices militaires conjoints entre les Etats-Unis et la Corée du Sud”, selon l’agence officielle KCNA. Une réaction qui a suscité la colère de nationalistes sud-coréens qui ont brûlé des photos du dictateur de Pyongyang, Kim Jong-Un.

Mark Lippert a été opéré avec succès de deux profondes entailles à la joue et à la main droite ce qui lui a valu 80 points de suture. Il a confirmé sur Twitter qu’il allait mieux.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Corée du Sud : évacuation de 36 000 personnes réunies à la grande fête mondiale des scouts

Corée du Sud : la grande fête mondiale des scouts écourtée à cause d'un typhon

Au moins 33 morts dans des inondations historiques en Corée du Sud