DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Numérique : Bruxelles rêve d'un marché unique

Numérique : Bruxelles rêve d'un marché unique
Taille du texte Aa Aa

Lever les obstacles à un vrai marché européen du numérique. C’est l’un des mots d’ordres de la Commission Juncker. A Bruxelles, le commissaire chargé du dossier, Andrus Ansip, a présenté son plan d’action dans les grandes lignes : revoir la législation sur les droits d’auteur, en finir avec le blocage géographique des services en ligne et harmoniser les règles du commerce électronique. Mais pour Per Strömbäck, de l’ONG Netopia, supprimer les garde-fous nationaux n’est pas forcément la bonne approche.

“ Je crains que si nous prenons les mauvaises décisions, seuls les acteurs mondiaux soient les bénéficiaires. Sur le long-terme les consommateurs n’en profiteront pas, et sur le court-terme les entreprises pourraient avoir plus de mal à être compétitives. Ce n’est pas du protectionnisme, c’est de la concurrence loyale “, assure-t-il.

La Commission européenne va lancer une vaste consultation et elle reviendra avec des propositions concrètes début mai. Elles sont attendues de pied ferme dans des pays comme la France où la question des droits d’auteur est très délicate.